Christophe Lemaitre
Christophe Lemaitre retrouvera t-il son meilleur niveau pour les mondiaux de Moscou ? | AFP PHOTO / ALBERTO PIZZOLI

Lemaitre en perte de vitesse

Publié le , modifié le

Ces derniers mois, l'athlète français Christophe Lemaître a affiché des performances inquiétantes. D'ailleurs, lui-même le dit :"je n'arrive pas à retrouver mes foulées, ni les bonnes techniques gestuelles". A moins de deux jours des Mondiaux de Moscou, "le guépard de Savoie" doit-il revoir ses ambitions à la baisse ?

C'est une évidence, Christophe Lemaitre n'aborde pas les Mondiaux de Moscou dans les meilleures conditions qui soient. Fébrile lors des championnats de France en juillet - il s'était incliné sur 100m face à Jimmy Vicault -, l'athlète de 22 ans a confirmé sa mauvaise passe au meeting de Londres, quelques jours plus tard. S'il a affirmé sur RTL "ne pas avoir de doute" sur sa capacité à bien figurer lors de ses championnats du monde en Russie, le jeune français admet ne pas être au top de sa forme :"Le problème que j'ai, même au départ du 100 m ou du 200 m, c'est que mes jambes n'arrivent pas à aller vers l'avant, dès le départ elles vont piétiner ; j'ai du mal à retrouver des foulées qui aillent vers l'avant dès le départ. Du coup, je perds déjà un temps faramineux. Alors que les autres vont vers l'avant, moi je fais du surplace au niveau des foulées. Donc c'est sûr que ça ne met pas dans des conditions idéales pour le début de course". Donc il prétend ne pas avoir de doutes, mais dans le même temps, il craint un mauvais départ. Vous avez dit paradoxal ? 

"Si je vois que ça continue comme ça, je me poserai des questions"

A Charléty, en terminant deuxième sur 100m derrière Jimmy Vicault, "l'éclair blanc" a pris une belle claque. A tel point que Pierre Carraz, son entraîneur, avait qualifié sa course de "faute professionnelle". A son propos, le grand blond ne veut surtout pas mettre ses mauvaises performances sur le dos de son coach et n'envisage pas de s'en séparer :"C'est lui qui m'a amené à ce niveau-là. Je pense qu'à l'heure actuelle, il ne faut pas s'arrêter trop vite. Si je vois que ça continue comme ça, oui je me poserai des questions, est-ce que ça ne serait pas mieux de changer ? Mais pour le moment, je n'en vois pas l'intérêt". Mais sur 200m heureusement, il sauve les meubles puisqu'il réussi à conserver sa couronne sur son épreuve de prédilection. En l'absence de son grand rival de la veille qui avait fait l'impasse sur la course, le Savoyard s'est imposé avec un temps de 20''34) devant David Alerte (20''74) et Teddy Tinmar (20''96). Avant de retomber dans ses travers à Londres, et de finir 4ème sur 200m, et bon dernier sur 100m.

Il vise une médaille sur 200m

Christophe n'en reste pas moins le français le plus rapide du moment. Et à ce titre, il peut rester ambitieux :"Mes ambitions de médailles ne sont pas du tout rayées, non. Je suis certain que je peux faire une médaille sur 200 m. La preuve, j'ai fait 20"04 à Paris avec un départ et un virage en deçà de ce que je peux faire d'habitude. Ça veux dire que ça peut aller en dessous des 20 secondes et chercher la médaille". Mais y-croit-il lui-même ? Nous oui, en tout cas. On te le rappellera. 

Jean Charbon