Christophe Lemaitre
Christophe Lemaitre dubitatif après l'arrivée de sa finale du 100m | AFP - Adrian Dennis

Lemaitre: "En finale, je n'étais pas concentré"

Publié le , modifié le

C'est un Christophe Lemaitre mitigé qui s'est livré après sa finale du 100m. Le Français termine, à 21 ans, certes, quatrième d'une finale mondiale mais il est conscient d'avoir techniquement raté sa course. Le faux départ du Jamaïquain Usain Bolt n'est peut-être pas étranger à cette déconcentration ?

Quels sont vos premiers sentiments après cette finale ?
"Je suis vraiment mitigé. D’un côté, je termine quatrième et j’ai fait ce que j’avais à faire. C’est bien. Après, je n'ai pas du tout été bon techniquement. C’était une course très bizarre. Le faux départ de Bolt a été très surprenant. J’ai essayé de rester dans ma course, de ne pas faire non plus de faux départ. Je savais que la médaille était loin d’être acquise. Finalement je n’ai pas fait ce que je voulais".

Comment expliquez-vous cette mauvaise course ?
En fin de compte, je n’étais pas du tout concentré. J’étais à des années lumières de la course. Je n’ai pas pourtant laissé de jus en demi-finale. Mentalement je n’étais pas du tout là. Je me suis trop déconcentré après la demi-finale. Je me suis peut être dit que le contrat était rempli. Il est vrai que je n’étais pas dans ma bulle. J’étais avec Jimmy Vicaut à l’échauffement et j’ai sûrement plus plaisanté que d’habitude…"

Et c’était quoi pour vous une bonne course ?
"Je voulais réussir une course propre. Mais là je n’ai pas le sentiment de m’être donné à fond. Si j’avais été quatrième en faisant une bonne course cela m’aurait satisfait. Sur ce coup là ce n’est pas du tout le cas".

Que pensez-vous de la victoire de Blakce ?
"Blake derrière Bolt c’était mon favori. C’est donc une victoire logique pour lui. Il n'y a pas de surprise".

Le faux départ de Bolt, comment l'analysez-vous ? Il n’était pas comme d’habitude ? Il n’était pas serein ?
"Dans la chambre d’appel, il était comme d’habitude. Il était super serein. Il a "déconné" avec moi. Je n’ai pas trouvé qu’il était différent. Vous savez une finale du 100m, c’est toujours compliqué à gérer même pour le meilleur du monde".

Une première finale mondiale c’est différent ?
"Oui. C’était une finale particulière. Même au niveau des temps, cela n’a pas été vite…C’est un peu incompréhensible…"

Gilles Gaillard