Christophe Lemaitre
Christophe Lemaitre après sa demi-finale du 200m | AFP - Jung Jeong Je

Lemaitre: "C'est ouvert derrière Bolt !"

Publié le , modifié le

Christophe Lemaitre n'a pas déçu en demi-finale du 200 mètres. Il a remporté sa course et sera bien en finale à côté notamment d'Usain Bolt et de Walter Dix. Le Savoyard, serein et décontracté quelques minutes après son épreuve, semble convaincu qu'il a un beau coup à jouer demain soir en finale.

Comment vous vous êtes senti lors de cette finale ? Vous vous êtes donné à fond ?
"J’ai vraiment voulu faire le meilleur départ possible et réaliser une bonne course pour être certain d’avoir un bon couloir en finale. J’espère avoir le couloir idéal pour pouvoir bien négocier le virage et après dans la ligne droite tout sera possible. Le couloir n.5 ou le n.6 me conviendrait parfaitement".

Vous vous êtes mieux senti que lors des séries ?
"Non pas spécialement. J’ai plus donné et j’ai eu un peu de mal. Que ce soit techniquement ou physiquement tout cela s’est tout de même très bien passé. En fait, ce matin c’est le fait de courir tôt qui était compliqué pour moi. Je n’aime pas trop me lever de bonne heure".

Et sinon, qu’avez-vous pensé de votre virage ?
"C’est le meilleur départ que j’ai réalisé depuis le début de saison mis à part à Stockholm ou j’étais bien également. Par rapport à cette course, je l’ai peut être un peu moins bien négocié car j’ai mis un peu plus de vitesse. J’ai eu donc un peu plus de mal à rester à l’intérieur de mon couloir".

Vous vous sentez vraiment capable d’aller chercher une médaille samedi soir ?
"J’ai plus confiance pour aller chercher une médaille que sur le 100m. Je me sens très bien. Je fais le meilleur chrono des demies. Tout cela est très positif".

Quels seront vos adversaires pour être sur le podium ?
"Bolt est impressionnant c’est le favori pour conserver son titre. Derrière c’est ouvert ! Il peut se passer beaucoup de choses. L’Américain Walter Dix semble le plus dangereux. Il faudra se méfier de tout le monde".

Quel est le programme jusqu’à la finale ?
"L’objectif est avant tout de se relaxer, de bien récupérer au niveau des jambes. Il faudra bien dormir pour bien effacer cette journée".

Vous tournez toujours autour du record de France, le vent n’est toujours pas en votre faveur ?
"Je suis ce soir à un centième de mon record que je détiens avec Gilles Quenéhervé. Le vent est toujours défavorable. C’est une petite malédiction. Il faut que Gilles arrêtes de faire du vaudou maintenant...".

Avec cette finale, votre objectif est déjà rempli ?
"L’objectif était vraiment d’être en finale. Je sais que je suis capable de plus. Maintenant, c’est à moi de faire ce qu’il faut…".

Gilles Gaillard