Missy Franklin
La nageuse américaine Missy Franklin | AFP - LLUIS GENE

Ledecky et Franklin

Publié le , modifié le

Dans sa quête d'or mondial, Missy Franklin a débuté sa matinée de lundi comme elle avait terminé son dimanche, par une victoire. Après son sacre sur le relais 4x100m, l'Américaine, quintuple médaillée olympique à Londres, a remporté sa série du 100m dos en signant le meilleur temps (53"16) des qualifiées pour les demi-finales. Sa compatriote Katie Lidicky, championne du monde du 400m nage libre dimanche, a elle aussi remporté sa série du 1500m nage libre en 15'49"26. L'adolescente (16 ans) a signé le deuxième meilleur temps des séries derrière la Danois Lotte Friis (15'49"18).

La "Phelps" au féminin est bien partie pour dominer les Mondiaux, comme elle avait survolé les JO de Londres. Sacrée avec le relais américain du 4x100m nage libre dimanche, elle s'est remise à l'eau lundi matin. Pour un succès facile dans sa série du 100m dos. "Ca fait vraiment du bien. J'ai commencé avec le relais hier soir  (dimanche) et le 100 m dos est la course parfaite pour enchaîner. Je n'y ai pas pensé (au record du monde, ndlr). Je suis juste là pour  nager et m'amuser. Quand vous réduisez ça à un nombre, vous perdez l'essence de  notre sport", a-t-elle déclaré. Triple championne du monde à Shanghaï en 2011, elle va tenter de ramener 8 médailles d'or à Barcelone, soit une de plus que la légende Michael Phelps qui en avait gagner 7 à Melbourne en 2007. 

Ledecky au rendez-vous

Katie Ledecky, probable autre vedette de ces Mondiaux du côté de la  natation féminine américaine, a également replongé avec aisance lundi. Sacrée la veille sur 400 m nage libre, dans un temps canon (3:59.82),  l'adolescente de 16 ans a réussi le deuxième meilleur temps des séries du 1500  m nage libre (15:49.26). Seule la Danoise Lotte Friis a fait mieux (15:49.18). Ensemble, lors de la  finale prévue mardi, ces deux nageuses pourraient bien mettre en péril le  record du monde (15:42.54). Championne olympique du 800 m libre, Ledecky court après le triplé 400 m, 800 m, 1500 m à Barcelone. "J'en ai encore beaucoup en réserve, a-t-elle affirmé. Je voulais simplement nager une course contrôlée et faire de mon mieux pour être parmi les huit. J'ai seulement utilisé l'excitation et l'énergie d'hier soir (dimanche) et j'ai bien récupéré".

La série victorieuse de Missy Franklin: