Le rose à l'honneur

Publié le , modifié le

Après la terre-battue bleue de Madrid, qui a été loin de faire l'unanimité, les organisateurs de Roland-Garros ont innové avec une terre-battue rose. Vous ne la verrez pas lors des demi-finales féminines du jour, puisque c'est uniquement le court N.1 qui a été "repeint", pour accueillir des matches de double des Légendes. Sous les yeux de Chris Evert, septuple vainqueur du simple dames, c'est son ancienne rivale, Martina Navratilova, qui a eu l'honneur de fouler la première cette terre, associée à la Tchèque Jana Novotna. En face, les Françaises Nathalie Tauziat et Sandrine Testud.