Mahut service RG2012
Nicolas Mahut au service | PATRICK KOVARIK / AFP

Le grand défi de Mahut et Devilder

Publié le , modifié le

Nicolas Devilder et Nicolas Mahut, vont être confrontés a du "très lourd" vendredi, face au N.1 mondial Novak Djokovic et au N.3 Roger Federer, au troisième tour de Roland-Garros. La journée sera également riche pour les Français, puisque Tsonga (N.5), Gilles Simon (N.11) et Mathilde Johansson en découdront aussi pour atteindre les 8es de finale.

La Cerise sur le gateau pour Devilder

Nul n'attendait Nicolas Devilder et Nicolas Mahut à ce niveau. L'un et l'autre ont atteint pour la première fois de leur carrière le troisième tour Porte d'Auteuil. Pour le premier, c'est même une première en Grand Chelem. Le Dacquois, 286e mondial, issu des qualifications, est de loin le joueur le moins bien classé encore en course. C'est une juste récompense, à 32 ans, pour ce travailleur acharné, qui a été 60e mondial en 2008 et qui ne s'est jamais découragé malgré les pépins physiques ces trois dernières années. Devilder a déjà joué un match prestigieux à Roland-Garros. En 2008, il avait été battu au deuxième tour par Rafael Nadal, alors N.2 mondial. Il n'avait marqué que cinq jeux. Il voit le match contre Djokovic comme la "cerise sur le gâteau" après tant de galères.

"Le plus grand match de sa vie" pour Mahut

Mahut, 89e mondial, a déjà joué un troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem contre Federer. C'était en 2006 à Wimbledon. Et il avait poussé le Suisse à disputer un tie-break.  "J'aurai très peu de chances de gagner, mais je vais essayer de saisir le peu de chances que j'ai à fond", a promis Mahut. "Il faut que je fasse le plus grand match de ma vie et lui un match moyen. Mais tant qu'il y a une possibilité...", a-t-il osé.

Tsonga et Simon également en piste

Tsonga n'abordera pas dans le même état d'esprit son match contre l'Italien Fabio Fognini. Le N.1 français, qui a passé une heure sur le court jeudi pour achever son match débuté la veille contre l'Allemand Cedrik-Marcel Stebe, peut accéder aux huitièmes, comme en 2009 et 2010. Le fantasque Fognini ne sera pas pour autant à négliger. Pas plus que ne le sera pour Gilles Simon le Suisse Stanislas Wawrinka (N.18), champion juniors à Roland-Garros en 2003.

Mathilde Johansson, 93e mondiale, peut rêver à mieux encore face à l'Américaine Sloane Stephens, 19 ans et 70e mondiale. Enfin, au-delà des Français, il faudra surveiller le choc entre Juan Martin Del Potro et Marin Cilic. L'Argentin est des outsiders possibles pour le titre, mais il souffre du genou, et le Croate devrait constituer un vrai test pour lui.

Gilles Gaillard