Marcel Hirscher
L'Autrichien Marcel Hirscher | AFP - SAMUEL KUBANI

Le géant de Bansko sourit doublement à Hirscher

Publié le , modifié le

Leader du classement de Coupe du monde en slalom géant, Ted Ligety a perdu très gros en partant à la faute en 2e manche alors qu'il avait fait le meilleur temps de la 1ère à Bansko. En finissant 27e, il laisse la victoire à Marcel Hirscher, qui lui subtilise la place de leader de la Coupe du monde de géant et se rapproche de Kostelic au classement général. L'Italien Blardone 2e, l'Autrichien Mathis 3e, Jean-Baptiste Grange 8e d'un camp français déçu.

Cela urait pu être la journée de Teddy Ligety et des Français, ce sera finalement celle de Marcel Hirscher et des Autrichiens. En plaçant dans la 1ère manche quatre Français dans les 11 premiers, dont Thomas Fanara en 3e position, les Bleus avaient bien fait les choses pour s'illustrer dans ce week-end bulgare. Jean-Baptiste Grange, sans pression avec son dossard N.34, avait même réalisé un petit exploit en réalisant le 6e temps, juste devant Alexis Pinturault, alors que Steve Missillier pointait en 11e position. Devant largement devant, le leader de la Coupe du monde de géant, Ted Ligety, semblait parti pour décrocher un 3e succès cette saison, avec néanmoins son rival Marcel Hirscher sur son porte-bagage à 0"16. Mais la 2e manche a tout changé.

Des bourrasques de vent impressionnantes, une visibilité à géométrie variable tant au long du parcours que dans la durée, et voilà les 30 meilleurs de la première manche accumulant les fautes et les erreurs. Plus ou moins importantes. Pendant longtemps, c'est le jeune Marcel Mathis qui en a commis le moins. Avec son dossard N.35, comme range, il avait réussi à se qualifier pour la 2e manche, mais avec seulement le 25e temps. Et à 20 ans, il a laissé tous les autres concurrents se heurter à sa performance, conservant le meilleur temps jusqu'au passage de l'expérimenté et très physique Massimiliano Blardone, qui s'en emparait pour 7 centièmes. D'un souffle. Puis, c'est son compatriote Marcel Hirscher qui dominait la piste et ses rivaux, ne commettant pratiquement aucune erreur très coûteuse pour finir avec 1"39 d'avance sur l'Italien. Deuxième temps de la 1ère manche, 2e du classement de la Coupe du monde de géant avec 15 points de retard sur Ted Ligety, il lui mettait une pression énorme. Et l'Américain ne parvenait pas à la contrôler, partant à la faute en haut du parcours, finissant tout de même l'épreuve avec le 27e temps. Loin,  très loin de l'Autrichien qui s'empare du même coup des commandes du classement de la Coupe du monde de la spécialité, et revient à grande vitesse sur Ivica Kostelic, le leader du général, grâce à cette 7e victoire cette saison.

De la confiance pour Grange ?

Avant eux, Thomas Fanara s'était également cassé les dents dans ces conditions difficiles. Parti à l'attaque comme le veut son style habituel, il était largement dans le coup pour la victoire, ou en tout cas pour s'emparer de la 1ère place avant le passage des deux derniers concurrents, mais il est sorti lors du deuxième tiers du tracé, voyant ses espoirs d'améliorer sa meilleure performance (6e à Alta Badia et Adelboden) de la saison s'envoler. Longtemps très à son aise lors de cette 2e manche où sa technique lui a permis de croire à un Top5, Jean-Baptiste Grange a manqué de vitesse en bas pour faire mieux qu'une 8e place; idéale pour redonner confiance au champion du monde du slalom à la veille de son épreuve favorite. Si son dos le laisse en paix. Alexis Pinturault était également déçu avec sa 16e place, et que dire de Steve Missillier, rapidement à la faute et hors du coup, 25e à l'arrivée.

Jean-Baptiste Grange (FRA/8e): "Cette huitième place me fait énormément de bien. J'ai mal au dos tout le temps, cela me réveille parfois à la fin de la nuit. Cela fait un moment que je traîne cela, et cela m'use beaucoup. J'essaie de rester le plus tranquille possible, mais ce n'est pas toujours évident, et de travailler. En géant, les choses se mettaient en place à l'entraînement, il me manquait le résultat en course. Dans cette discipline, mon dos me gêne moins."

Mais ils ne sont pas seuls à avoir connu la déception. Benjamin Raich et Marc Berthod n'ont pas fini cette 2e manche, pendant que la 1ère avait été fatale notamment à deux autres skieurs. Le vice-champion du monde, le Français Cyprien Richard, très agressif sur ce premier tracé, a perdu l'équilibre et chuté à trois portes de la ligne d'arrivée. De même en heurtant une porte sur le bas, l'Américain Bode Miller est parti en boucle sur lui-même avant d'affaler à deux pas de la ligne sans la passer.

Classement du slalom géant

1. Marcel Hirscher (AUT) 2:25.35 (1:11.23 + 1:14.12)
2. Massimiliano Blardone (ITA) 2:26.74 (1:12.38 + 1:14.36)
3. Marcel Mathis (AUT) 2:26.81 (1:13.55 + 1:13.26)
4. Aksel Lund Svindal (NOR) 2:27.03 (1:12.45 + 1:14.58)
5. Hannes Reichelt (AUT) 2:27.25 (1:13.14 + 1:14.11)
6. Andre Myhrer (SWE) 2:27.27 (1:13.24 + 1:14.03)
7. Truls Ove Karlsen (NOR) 2:27.34 (1:13.21 + 1:14.13)
8. Philipp Schoerghofer (AUT) 2:27.35 (1:11.47 + 1:15.88)
. Jean-Baptiste Grange (FRA) 2:27.35 (1:12.21 + 1:15.14)
10. Manfred Moelgg (ITA) 2:27.41 (1:13.46 + 1:13.95)
11. Didier Defago (SUI) 2:27.46 (1:13.73 + 1:13.73)
12. Tommy Ford (USA) 2:27.64 (1:13.27 + 1:14.37)
13. Florian Eisath (ITA) 2:27.75 (1:13.73 + 1:14.02)
14. Felix Neureuther (GER) 2:27.77 (1:13.13 + 1:14.64)
15. Davide Simoncelli (ITA) 2:27.91 (1:12.97 + 1:14.94)
16. Alexis Pinturault (FRA) 2:27.92 (1:12.38 + 1:15.54)
17. Giovanni Borsotti (ITA) 2:28.06 (1:13.84 + 1:14.22)
18. Janez Jazbec (SLO) 2:28.13 (1:12.44 + 1:15.69)
. Tim Jitloff (USA) 2:28.13 (1:13.64 + 1:14.49)
20. Fritz Dopfer (GER) 2:28.30 (1:12.71 + 1:15.59)
21. Carlo Janka (SUI) 2:28.52 (1:13.29 + 1:15.23)
22. Jean-Philippe Roy (CAN) 2:28.72 (1:13.06 + 1:15.66)
23. Kjetil Jansrud (NOR) 2:29.16 (1:12.90 + 1:16.26)
24. Marcus Sandell (FIN) 2:29.28 (1:12.50 + 1:16.78)
25. Steve Missillier (FRA) 2:30.18 (1:12.50 + 1:17.68)
26. Matts Olsson (SWE) 2:30.67 (1:13.36 + 1:17.31)
27. Ted Ligety (USA) 2:32.41 (1:11.07 + 1:21.34)

Non qualifiés pour la seconde manche: Daniel Albrecht (SUI), Nikola Chongarov (BUL), Charles Christianson (USA), Gauthier de Tessieres (FRA), Leif Kristian Haugen (NOR), Michael Janyk (CAN), Krystof Kryzl (CZE), Thomas Mermillod blondin (FRA), Bode Miller (USA), Markus Nilsen (NOR), Sebastien Pichot (FRA), Antonio Ristevski (MKD), Dalibor Samsal (CRO), Cristian Javier Simari birkner (ARG), Brad Spence (CAN), Sandro Viletta (SUI)

N'ont pas terminé la 1re manche: Romed Baumann (AUT), Mattia Casse (ITA), Cristian Deville (ITA), Thomas Frey (FRA), Georgi Georgiev (BUL), Cyprien Richard (FRA), Thomas Tumler (SUI)
Disqualifié dans la 1re manche: Christoph Noesig (AUT)

N'ont pas terminé la 2e manche: Marc Berthod (SUI), Thomas Fanara (FRA), Benjamin Raich (AUT)

Les classements de Coupe du monde

Classement général de la Coupe du monde (après 30 épreuves sur 43):
1. Ivica Kostelic (CRO) 1043 points
2. Beat Feuz (SUI) 973
3. Marcel Hirscher (AUT) 925
4. Aksel Lund Svindal (NOR) 741
5. Didier Cuche (SUI) 661
6. Hannes Reichelt (AUT) 650
7. Romed Baumann (AUT) 620
8. Bode Miller (USA) 612
9. Ted Ligety (USA) 582
10. Klaus Kröll (AUT) 547
...
12. Alexis Pinturault (FRA) 436
14. Adrien Théaux (FRA) 422
24. Johan Clarey (FRA) 293
30. Steve Missillier (FRA) 235
42. Yannick Bertrand (FRA) 150
44. Cyprien Richard (FRA) 146
46. Jean-Baptiste Grange (FRA) 143
48. Thomas Fanara (FRA) 141
51. Thomas Mermillod-Blondin (FRA) 134
Classement de la Coupe du monde de slalom géant (après 6 épreuves sur 9):
1. Marcel Hirscher (AUT) 465 pts
2. Ted Ligety (USA) 384
3. Massimiliano Blardone (ITA) 258
4. Philipp Schörghofer (AUT) 214
5. Alexis Pinturault (FRA) 210
...
10. Cyprien Richard (FRA) 146
11. Thomas Fanara (FRA) 141
18. Steve Missillier (FRA) 91
30. Jean-Baptiste Grange (FRA) 42

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze