L'équipe Cannondale
L'équipe Cannondale a tout fait "exploser" pour son leader Peter Sagan | AFP - Dirk WAEM

Le coup de force des Cannondale

Publié le , modifié le

Peter Sagan et la Cannondale ont frappé un grand coup vendredi entre Montpellier et Albi. Profitant de routes un peu plus sinueuses en début d’étape, le Slovaque a fait ainsi rouler ses coéquipiers en tête de peloton pour faire tout exploser et mettre au tapis ses principaux rivaux. Pari réussi sur toute la ligne : Il gagne l’étape, il reprend une avance confortable au classement du maillot vert, et Cavendish, Greipel et Kittel ont fini loin. Un véritable coup de maître !

La lutte pour le Maillot Vert avait été complètement relancée jeudi entre Aix-en-Provence et Montpellier. En une seule étape, l’Allemand André Greipel (Lotto-Belisol) s’était replacé en faisant le plein de points, en s’adjugeant le sprint intermédiaire puis celui pour la victoire d’étape et s’était remis dans le sillage de Peter Sagan, à seulement 29 pts.

Un scénario qui apparemment ne plaisait pas trop à Peter Sagan dans la quête de l’obtention du maillot vert à Paris. Et d’ailleurs, au départ de cette septième étape, on pouvait se douter qu’il avait une idée derrière la tête.

"Il y a encore des étapes à venir qui peuvent m’être favorables. Sur terrain plat, on n’a pas chez Cannondale une équipe qui peut mettre en place un train pour m’emmener mais j’ai des coéquipiers capables de me maintenir devant", présageait le vainqueur de trois étapes sur le Tour l’an passé.

Sagan: "Il ne faut pas rester prudent"

Placé et jamais gagnant depuis le début du Tour (ndlr : 3 fois deuxième), Sagan a donc préféré rapidement rectifier le tir et prendre les devants sur son tableau de marche pour la lutte au maillot vert. "Il ne suffit pas de rester prudent pour la défense de ce maillot. Et en troisième semaine, quand il y aura de la montagne, je serai encore devant et là, je devrais être en mesure de faire le plein de points", avait-il annoncé. Du coup, il s'est déjà envolé : 224 points, contre 130 pour Greipel et 119 pour Cavendish. Un gouffre!

Et même s’il déclarait que le maillot vert sur le dos sur les Champs sans une victoire d’étape lui suffirait, c'est sans aucun doute une grande libération pour Sagan d'avoir obtenu sa quatorzième victoire de la saison et sa première sur ce Tour 2013... 

Vidéo: Sagan remercie son équipe à l'arrivéeVoir la vidéo-->Voir la video

Vidéo : Le sprint victorieux de SaganVoir la vidéo SGV Sport

Gilles Gaillard