Fabian Cancellara - Saxo Bank
Fabian Cancellara devrait passer une journée paisible | AFP - LIONEL BONAVENTURE

Le calme avant la tempête

Publié le , modifié le

La plus longue étape du Tour conduit les coureurs de Montargis à Gueugnon. Une traversée de 227,5 kilomètres qui comblera les équipes de sprinteurs une dernière fois avant les étapes de puncheurs en fin de semaine. Thor Hushovd et Alessandro Petacchi tiendront encore une chance de se disputer le maillot vert. La suite devrait être plus facile pour le Norvégien, l'aversion des étapes de montagne pour l'Italien est connue...

Le Tour parcourt sa plus longue étape, vendredi, de Montargis à Gueugnon sur un itinéraire de 227,5 kilomètres sans difficulté marquée. Entre Orléanais et Bourgogne, la course passe par Saint-Fargeau (Km 47), ville-étape l'année passée quand Mark Cavendish s'était imposé au sprint, et par Luzy (Km 195,5), la bourgade natale de Jean-François Bernard, vainqueur d'un mémorable contre-la-montre au Mont Ventoux dans le Tour 1987. Quatre côtes classées en quatrième catégorie sont réparties sur les routes vallonnées, qui évitent cependant les reliefs les plus prononcés du Morvan, avant un final plus favorable au peloton. L'arrivée à Gueugnon, ville-étape inédite, est jugée au bout d'une ligne droite de 450 mètres.
Réputée pour ses forges, créées au début du XVIIIe siècle, la ville de Saône-et-Loire (8200 habitants) est devenue la capitale mondiale de l'inox. Une vingtaine d'oeuvres en acier inoxydable embellissent ses rues depuis le début des années 1990. Gueugnon est aussi connue pour son équipe de football, longtemps pensionnaire de la L2 et victorieuse de la Coupe de la Ligue en 2000. Départ de Montargis à 11h45 (lancé à 12h00), arrivée à Gueugnon vers 17h17