Ted Ligety
Ted Ligety | AFP - DON EMMERT

Le boss c'est Ligety !

Publié le , modifié le

Déjà leader de la discipline, l'Américain Ted Ligety a conforté sa domination en s'adjugeant le Slalom Géant de Beaver Creek dans le Colorado au terme d'une seconde manche de rêve. Il devance l'Autrichien Hirscher et le Norvégien Jansrund. Meilleur temps de la première manche, le Français Alexis Pinturault termine finalement à la 4e place.

Initialement prévu à Val d'Isère, ce Slalom Géant a finalement été relocalisé à Beaver Creek en raison du manque de neige dans la station française. C'est donc sur la mythique Birds of Prey, et sous le soleil du Colorado, que les skieurs se sont élancés. Avec son style très fluide, Alex Pinturault s'était payé le luxe de devancer un trio redoutable : l'Autrichien Marcel Hirsher, vainqueur ici-même dimanche dernier, le toujours présent Norvégien Aksel Lund Svindal et l'Américain Ted Ligety, leader de la Coupe du monde de la spécialité. Autant dire que le jeune Français, deuxième du premier géant de la saison à Solden et 9e à Beaver Creek la semaine passée, avait de la concurrence lors de la seconde manche.

Il a pu mesurer la difficulté à préserver son avantage lors de son second run, en perdant beaucoup de vitesse sur le plat. De toute façon, la victoire n'était pas envisageable aujourd'hui. Pas face à ce Ligety-là. L'Américain a en effet réalisé une seconde manche d'anthologie dans son style particulier. A l'instar de son compatriote Bode Miller dans les épreuves de vitesse, Ligety taille des courbes dont lui seul a le secret, privilégiant la vitesse pure à la précision. Et ça paye. Le champion du monde et double tenant du globe de cristal de la spécialité s'est ainsi imposé avec 69/100 d'avance sur Hirscher et 78/100 sur Jansrud. La confirmation, si besoin était, que l'Américain est le maître actuel de la discipline de base du ski alpin, avec 10 podiums sur ses 12 derniers géants (dont 6 victoires).

Déclarations :

Alexis Pinturault (FRA/4e): "Je suis un peu déçu car j'avais des ambitions supérieures après ma première manche (meilleur temps, ndlr) mais je me trouve à ma place. J'ai bien abordé la deuxième manche mais le ski était un peu moins là. Ted (Ligety) est quand même un peu au-dessus en ce moment mais peut-être que sur la glace, il est un peu plus atteignable pour moi. Pour rivaliser avec lui, il me faudrait de l'expérience sur toutes les pistes. Ici, je découvrais. Il y a forcément de la déception de ne pas être sur la +boîte+ mais 4e c'est quand même une place honnête, surtout pour quelqu'un qui découvrait la piste et la neige américaine. C'est plutôt positif."

Jean-Baptiste Grange (FRA/21e): "Je me suis bien remis en confiance avec ce géant. J'ai fait une très belle course malgré une grosse faute en deuxième manche qui, je pense, me prive d'un Top 10. Je reviens d'assez loin avec mes soucis à l'épaule et au dos. Je ne vais rien lâcher sur le slalom (jeudi). J'aime bien cette piste même si cette neige très agressive ne me correspond pas forcément. A moi de trouver le bon feeling pour aller chercher un gros résultat."

Le classement :

1. Ted Ligety (USA) 2:40.01 (1:20.42 + 1:19.59)
2. Marcel Hirscher (AUT) 2:40.70 (1:20.39 + 1:20.31)
3. Kjetil Jansrud (NOR) 2:40.79 (1:20.78 + 1:20.01)
4. Alexis Pinturault (FRA) 2:40.91 (1:20.28 + 1:20.63)
5. Hannes Reichelt (AUT) 2:40.96 (1:20.80 + 1:20.16)
6. Aksel Lund Svindal (NOR) 2:41.19 (1:20.41 + 1:20.78)
7. Fritz Dopfer (GER) 2:41.58 (1:20.79 + 1:20.79)
8. Cyprien Richard (FRA) 2:41.62 (1:20.85 + 1:20.77)
9. Davide Simoncelli (ITA) 2:41.81 (1:21.20 + 1:20.61)
10. Tim Jitloff (USA) 2:41.96 (1:21.57 + 1:20.39)
10. Philipp Schoerghofer (AUT) 2:41.96 (1:20.87 + 1:21.09)
12. Marcus Sandell (FIN) 2:42.21 (1:21.18 + 1:21.03)
13. Jean-Philippe Roy (CAN) 2:42.35 (1:21.69 + 1:20.66)
14. Carlo Janka (SUI) 2:42.38 (1:21.05 + 1:21.33)
15. Tommy Ford (USA) 2:42.40 (1:22.04 + 1:20.36)
16. Romed Baumann (AUT) 2:42.46 (1:21.23 + 1:21.23)
17. Beat Feuz (SUI) 2:42.47 (1:21.64 + 1:20.83)
18. Ivica Kostelic (CRO) 2:42.50 (1:21.45 + 1:21.05)
19. Benjamin Raich (AUT) 2:42.55 (1:21.71 + 1:20.84)
20. Florian Eisath (ITA) 2:42.60 (1:21.97 + 1:20.63)
21. Jean-Baptiste Grange (FRA) 2:42.61 (1:20.97 + 1:21.64)
22. Matts Olsson (SWE) 2:42.68 (1:21.35 + 1:21.33)
23. Didier Cuche (SUI) 2:42.80 (1:21.39 + 1:21.41)
24. Mattia Casse (ITA) 2:42.98 (1:22.08 + 1:20.90)
25. Marc Berthod (SUI) 2:43.02 (1:22.06 + 1:20.96)
26. Thomas Fanara (FRA) 2:43.15 (1:21.30 + 1:21.85)
27. Andre Myhrer (SWE) 2:43.31 (1:21.57 + 1:21.74)
28. Christof Innerhofer (ITA) 2:43.45 (1:22.12 + 1:21.33)
29. Bode Miller (USA) 2:43.59 (1:22.03 + 1:21.56)
30. Bernhard Graf (AUT) 2:49.78 (1:22.12 + 1:27.66)

Julien Lamotte