Top 5 ATP Roland-Garros
Le top 5 mondial de l'ATP | AFP

Le baromètre du Top 5

Publié le , modifié le

Novak Djokovic, Rafael Nadal, Roger Federer, Andy Murray et Jo-Wilfried Tsonga. Le Top 5 mondial a rendez-vous Porte d'Auteuil pour les Internationaux de France. Retrouvez tous les jours les principales informations du gratin du tennis.

Djokovic : dispute son troisième tour vendredi contre Nicolas Devilder, tombeur de Michael Berrer

Nadal : L’éternel insatisfait

On peut s’appeler Rafael Nadal, être sextuple vainqueur du tournoi, avoir remporté 47 de ses 48 matchs et trouver à redire sur son niveau de jeu. Le Majorquin, qui a littéralement atomisé le malheureux Denis Istomin, sa victime du jour, était loin d’être aussi extatique qu’il aurait pu l’être à la vue du score : 6-2, 6-2, 6-0. "On peut toujours mieux jouer mais je content de la manière avec laquelle j'ai gagné ce match, surtout dans le dernier set, je progresse jour après jour". Voilà certainement la recette de ses succès. Travailleur infatigable, il ne se satisfait que de la perfection. Ses adversaires sont prévenus, l’ogre de la terre veut aller encore plus haut.

Federer : dispute son troisième tour vendredi contre Nicolas Mahut, tombeur de Martin Klizan

Andy Murray : Fait le dos rond

On a craint l’abandon. Il a serré les dents. Ce jeudi, Andy Murray a failli devenir le premier membre du Top 5 à quitter le tableau. Diminué par des douleurs dorsales, l’Ecossais a joué sur une jambe la globalité de son match. Trois interventions du kiné ont été nécessaires dans la première manche pour le soulager. Face à lui, le Finlandais Jarkko Nieminen a bien cru tenir l’une des plus belles perf’ de sa carrière. Mais voilà, le champion a de la ressource. Sans avoir la pleine possession de ses moyens, il s’en sort finalement 1-6, 6-4, 6-1, 6-2. Mais sera-t-il prêt pour affronter le Colombien Santiago Giraldo ?

Jo-Wilfried Tsonga : Monte en régime

On l’avait laissé mercredi soir à un set partout contre le modeste Cedrik-Marcel Stebe. A ce moment là, alors que la pluie menaçait au-dessus du Lenglen, le Manceau perdait le fil de sa rencontre. Sous un soleil plus affiché, il a rassuré jeudi. La terre battue plus sèche correspond à son jeu d'attaquant. Le numéro 5 mondial ne laisse aucune chance à son adversaire. Il termine sa rencontre en roue libre 6-2, 4-6, 6-2, 6-1. Comme l’an passé, il accède au troisième tour des Internationaux de France. Et il peut logiquement viser plus loin. Demain, il rencontrera l’Italien Fabio Fognini, qui a livré un match marathon face au Serbe Victor Troiki (N.28), remporté 8-6 dans le cinquième set. Une débauche d’énergie qu’il pourrait payer face au numéro 1 français.