Lavillenie
Renaud Lavillenie | JONATHAN FERREY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Lavillenie nouveau record de France

Publié le , modifié le

Renaud Lavillenie a amélioré son propre record de France lors du meeting de Londres, comptant pour la Ligue de Diamant. Le Champion olympique en titre a franchi une barre à 6,02m avant d'échouer par trois fois à 6,16m. Lavillenie a largement dominé Bjorn Otto (5,77m) et confirme son statut d'immense favori pour les Mondiaux de Moscou (10-18 août).

Où va-t-il s'arrêter ? Renaud Lavillenie n'en finit plus de progresser. Non content d'écraser la concurrence à chaque concours, ou presque, le Clermontois a encore amélioré son propre record de France en plein air avec un saut à 6,02m. Son précédent record datait du 21 juin 2009 à Leiria (Portugal) avec 6,01m. Entre temps, Lavillenie est devenu Champion Olympique et règne sur sa discipline comme Bubka avant lui.

Les Mondiaux dans le viseur

Sur la piste de son record olympique (5,97m), le perchiste française s'est rappelé au bon souvenir des fans londoniens. Dans un concours maîtrisé de la tête et des épaules (le deuxième, Bjorn Otto, est à 25 centimètres), Lavillenie s'est même permis le luxe de passer 6,02m à son premier essai ! Cerise sur le gâteau, il s'est frotté au record du monde du maître, Sergueï Bubka (6,14m) en tentant 6,16m mais il a échoué à trois reprises. Néanmoins c'est la quatrième fois (indoor compris) que Lavillenie franchi la mythique barre des 6 mètres. Cet hiver à Göteborg, lors des Championnats d'Europe en salle qu'il avait  remportés avec 6,01 m, il avait même franchi 6,07 m avant que les juges n'invalident son essai, la barre s'étant reposée sur des taquets.

L'avenir s'annonce radieux pour le plus beau palmrès de la perche française. Plus que jamais, Lavillenie se pose en grand favori des Mondiaux de Moscou,  dans deux semaines, pour décrocher le seul titre majeur qui manque à son  incroyable palmarès.