L'AMA met à l'index la Grande-Bretagne

Publié le

L'Agence mondiale antidopage (AMA) a placé dimanche la Grande-Bretagne, hôte des prochains jeux Olympiques, sur la liste des pays dont le comité olympique ne respectait pas le Code mondial antidopage parce qu'il bannit à vie des JO ses athlètes ayant purgé une suspension pour dopage. L'AMA s'appuie sur une décision du Tribunal arbitral du sport pour lequel une telle règle représente une double sanction et est en désaccord avec le Code mondial antidopage.

Christian Grégoire