Lacourt Stravius
Jérémy Stravius et Camille Lacourt. | FRANCOIS XAVIER MARIT / AFP

Lacourt-Stravius, doublette gagnante

Publié le , modifié le

Camille Lacourt est devenu champion du monde du 50 m dos, ce dimanche à Barcelone, juste devant son rival et ami Jérémy Stravius, qui décroche l'argent.

Ils sont énormes ! Champions du monde ex-aequo sur 100m dos il y a deux ans à Shangaï, Camille Lacourt et Jérémy Stravius ont une nouvelle fois dominé leur sujet ce dimanche. Avec un chrono de 24"42, Lacourt a fait cette fois un peu mieux que son compatriote et s'adjuge le titre mondial. Stravius (24"52), lui, partagera à nouveau sa médaille avec un concurrent, l'Américain Matt Grevers, 2eme ex-aequo.

Sorti avec un goût amer de sa finale du 100m dos il y a quelques jours avec une décevante 5ème place, Camille Lacourt voit son moral gonflé à bloc par cette performance magnifique. Stravius, lui, empoche sa troisième médaille à Barcelone. Sacré champion du monde avec le relais 4x100m nage libre et médaillé de bronze sur 100m dos, il permet à la France de compter 8 médailles, dont trois d'or. Mais Stravius doit nourrir quelques regrets de cette finale, lui qui visait ouvertement l'or au terme d'une saison pleine qui lui avait, pensait-on, offert une longueur d'avance sur ses concurrents. 

"On fait un et deux, comme prévu"

"Voilà, on a fait un et deux, comme c'était prévu", s'est tout de même félicité dans un sourire Jérémy Stravius devant les caméras de France Télévisions. Présentés comme favoris au lendemain des demi-finales, samedi, lors desquelles ils avaient réalisé les deux meilleurs temps des huit qualifiés et, au passage, les deux meilleures performances de l'année. 

"C'est génial", s'exclame Camille Lacourt, également sur France Télévisions. "En plus ont fait le doublé, on se retrouve tous les deux sur le podium. Ça fait du bien après les quelques mois qui viennent de passer." Dans la foulée (19h31), ces deux champions seront alignés en finale du relais 4x100m 4 nages. Difficile d'imaginer meilleure façon d'aborder cette course. 

Le doublé français en vidéo :  

 

 

 

Victor Patenôtre