Dauphine Evans Nibali
Cadel Evans (BMC) et Vincenzo Nibali (Liquigas) | AFP PHOTO PASCAL PAVANI

La montagne s'offre aux attaquants

Publié le , modifié le

La 10e étape entre Mâcon et Bellegarde-sur-Valserine longue de 194,5 km lance les hostilités en haute montagne, a priori le terrain le moins favorable au maillot jaune Bradley Wiggins. De quoi donner des idées à ses poursuivants Cadel Evans et Vincenzo Nibali qui devront attaquer pour relancer leurs Tours.

Le parcours: Le Grand Colombier, première!

Au lendemain de la journée de repos, le peloton découvre la Côte du Carlier (6,4 km à 5,5% de pente moyenne) et surtout le Grand Colombier, le premier col hors catégorie de  l'édition 201. L'ascension souvent empruntée par le Tour de l'Ain et, dernièrement, par le  Critérium du Dauphiné démarre à Culoz au 133e kilomètre. La montée de 17,4 kilomètres (à 7,1 %), raide dans sa  première partie, présente des replats. Mais son revêtement inégal et sa  difficulté en font un col très exigeant et "l'un des plus difficile" en France selon Bernard Hinault. Seul souci pour le suspense de l'étape, le sommet situé à l'altitude de 1501 mètres (le col le plus haut du Jura) est à 43 kilomètres de l'arrivée.

Au sommet à  43 kilomètres de l'arrivée, il reste une descente technique suivie aussitôt par  une remontée vers le col de Richemond (3e catégorie), une petite bosse à 5% avant la plongée vers  Bellegarde-sur-Valserine. Hôte pour la première fois du Tour, Bellegarde-sur-Valserine (11.800  habitants) fut la première ville française à disposer d'un éclairage public  électrique en 1884.

Les coureurs à suivre: Evans, Nibali et le coureur X

Wiggins a marqué les esprits et assommé la concurrence après sa victoire en contre-la-montre. Sean Yates, directeur sportif dans le Team Sky de Wiggins, résumait ainsi la situation lundi soir: "Quand on regarde le parcours et les possibilités qu'il a de reprendre du temps, on voit qu'elles sont relativement limitées", a-t-il dit en évoquant le retard pris par Evans. "Ce n'est pas dans les montagnes que vous faites la différence. Objectivement, ça ne va pas être simple pour Cadel", a-t-il ajouté. Si Evans ne semble pas de taille à refaire son retard, Nibali, très à l'aise lors de la montée de La Planche des Belles Filles et même lors du contre la montre, est un excellent grimpeur et un formidable descendeur. Bref, voilà le profil pour gêner Wiggins. Pour cela, il faudra attaquer dès le Grand Colombier. A moins qu'un coureur X ou une échappée de costauds se décide à dynamiter la course.

Les enjeux: Wiggins grimpe-t-il aussi bien qu'il roule?  

C'est le premier test de haute montagne pour Wiggins dans ce Tour 2012. Le coureur britannique a montré lors de ses deux dernières victoires au Dauphiné cette année et la saison passée qu'il s'était parfaitement acclimaté à la haute montagne. Dans un contexte différent et plus relevé, le Britanniques va-t-il résister à la pression? Réponse vers 17h.

Le chiffre: 32 points

Avec un col hors-catégorie (25 points au premier),  un col de 2e et un de 3e catégorie, ceux qui visent le maillot à pois vont se découvrir.

L'anecdote: Et si Pinot remettait ça…

Thibaut Pinot (FDJ) a déjà brillé lors de la huitième étape sur un parcours accidenté et montagneux. Après un jour de repos bienvenu, Pinot a déjà franchi le col du Grand Colombier en tête à  deux reprises dans le Tour de l'Ain. Il connaît bien le terrain et peut aussi aller chercher le maillot de la montagne puisqu'il compte déjà 16 points, à cinq points du premier le Suédois Kessiakof (Astana).

Mathieu Baratas