Venus Williams
La joueuse américaine Venus Williams | AFP - MARTIN BUREAU

La malédiction Radwanska frappe Venus Williams

Publié le , modifié le

Contrairement à sa soeur cadette, Venus Williams n'a pas passé l'obstacle du premier tour à Roland-Garros. L'Américaine, 30e joueuse mondiale, a chuté d'entrée face à la Polonaise Urszula Radwanska en trois sets 7-6 (7/5), 6-7 (4/7), 6-4. La famille Radwanska ne réussit définitivement pas à l'aînée des soeurs Williams, puisque déjà l'an dernier elle s'était inclinée au deuxième tour contre la grande soeur Agnieszka Radwańska.

La seule confrontation entre l'aînée des Williams et la cadette des Radwanska remontait à 2006. A l'époque Vénus n'avait fait qu'une bouchée de la Polonaise (6-3, 6-3) sur l'ocre de Varsovie. La jeune joueuse a pris sa revanche au terme d'un match marathon (3h19 de jeu). Si la petite soeur a été expéditive dans la matinée de dimanche, Venus elle s'est démenée, arrachant le deuxième set au cours d'un tie-break bien mal débuté (0-4 avant d'inscrire 7 points de rang).

Mais après trois heures de jeu, les jambes se sont faites lourdes et malgré le soutien de son clan, présent dans les tribunes du Philippe Chatrier, la tête de série n°30 est passée à la trappe. Menée 5-2 dans, elle a tout de même réussi à revenir à 5-4 avant de plier sur un dernier coup droit dans le filet. L'Américaine quitte donc le tournoi encore plus tôt que l'année précédente et laisse sa soeur Serena comme unique représentante du clan Williams Porte d'Auteuil.