La malchance des Movistar

Publié le , modifié le

L'équipe espagnole Movistar a la guigne. Outre des chutes et crevaisons qui ont souvent ralenti son leader Alejandro Valverde, trois de ses coureurs ont dû abandonner. José Joaquin Rojas avait été le premier à jeter l'éponge lors de la 3e étape avant que ses deux coéquipiers Imanol erviti et José Ivan Guttierez ne l'imite au cours de la 7e étape. Seule la 11e place de Rui Alberto Costa au classement général peut redonner le sourire a une équipe touchée par la sinistrose. "On a connu plus de malheurs en une semaine dans ce Tour que dans toutes les autres éditions réunies", s'est lamenté le directeur sportif Yvon Ledanois. On ne peut que lui donner raison.

.

Jerome Carrere