Peloton prétexte 2011
Peloton | AFP - LIONEL BONAVENTURE

La liste qui fait trembler le peloton

Publié le , modifié le

Un document confidentiel contenant les évaluations individuelles des 198 coureurs du Tour de France 2010 suite aux contrôles effectués avant le départ a été publié par le quotidien L'Equipe. Cette liste que l'UCI qualifie de "simple outil de travail", attribue à chaque coureur un 'indice de suspicion' allant de 0 à dix. Plus le chiffre est élevé, plus la suspicion de dopage est grande...

Seuls deux coureurs ont reçu l'indice le plus fort (10), l’Espagnol Barredo et l’Ukrainien Popovych. Le Russe Denis Menchov ne se trouve pas loin avec un indice fixé à 9. Du côté des grands noms, quelques-uns peuvent se targuer d'afficher un indice de 0, comme le Suisse Fabian Cancellara, ou le Français Thomas Voeckler. Pas moins de 18 Français présentent d'ailleurs un indice de 0. Mais si les Français sont dans l'ensemble les moins concernés, une poignée de Tricolores fait partie des plus suspectés, à l'instar de Christophe Moreau qui a tout de même "reçu" un indice de 7.

Vainqueur de l'épreuve, Alberto Contador, s'était vu attribuer un 5. Le coureur espagnol avait à la suite du Tour, été contrôlé positif au clenbutérol. Expliquant avoir été victime d'une contamination alimentaire, Contador avait été "blanchi" par la fédération espagnole. Mais depuis, l'UCI et l'AMA, ont déposé un recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui devrait rendre son verdict dans le courant du mois de juin. A noter également que Lance Armstrong, est classé avec l'indice 4. Du côté des équipes, Cofidis fait figure de meilleur élève, avec sept coureurs notés 0. Trois autres équipes françaises (BBOx, FDJ et AG2R) complètent les quatre premières places.

Selon L'Equipe, les indices 6, 7, 8, 9 et 10 seraient "accablants". Certains des coureurs visés auraient d'ores et déjà fait l'objet d'une évaluation des experts de l'UCI chargés de la surveillance des passeports hématologiques. Des profils anormaux récurrents ont été notés tout comme l'identité des produits dopant, ainsi que leur mode d'administration. 

Prudhomme: "une liste, non pas secrète mais de travail"

La veille de la publication de cette liste, l'Union cycliste internationale (UCI) a vivement réagi, déplorant d'abord que "ce document soit entré en possession de personnes extérieures alors que cette liste constitue un simple outil de  travail sur la base de laquelle ses services antidopage ont organisé leur activité pendant la course." Une enquête interne à l'UCI a d'ores et déjà débuté, enquête qui devrait déterminer comment une telle fuite d'un document confidentiel, réservé à l'UCI et aux experts indépendants de l'AMA (Agence mondiale  antidopage) présents sur la course, a pu se produire. "Une telle faille dans la confidentialité est très grave et l'UCI mettra tout en oeuvre pour en découvrir l'origine", a réagi l'UCI.

"Concernant le contenu du document, l'UCI souligne que sa valeur est liée à un contexte temporel bien précis et découle d'une évaluation sommaire des  résultats de ces contrôles. L'esprit et le but des commentaires inscrits dans ce document étaient d'éviter toute sous-évaluation de la situation, l'UCI ayant  pour préoccupation majeure de lutter contre toute forme éventuelle de dopage grâce notamment à son programme du passeport biologique", a ajouté l'instance internationale.

Pour Christian Prudhomme, Directeur du Tour de France, "il n'y a pas de fichier secret. Il y a une liste faite par l'une des trois seules fédérations internationales (l'UCI) qui s'est munie du passeport  biologique, c'est à dire un outil; un plus assurément pour la lutte contre le  dopage". "C'est parce que le vélo est précurseur, et là, avec ses instances  instances internationales, qu'il y a une liste, non pas secrète mais de travail  qui existe", a précisé Christian Prudhomme, en marge de la présentation du critérium du Dauphiné Libéré. "Il ne faudrait pas retourner les choses et associer le mot suspicion à une  discipline qui se bat, précisément parce qu'elle se bat. Seuls ceux qui font le  passeport biologique peuvent avoir une telle liste", a-t-il conclu.

Romain Bonte