Nacer Bouhanni
Nacer Bouhanni | PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Nacer Bouhanni, un contrôle "à la limite du scandale"

Publié le , modifié le

Rien n'est, décidément, épargné à Nacer Bouhanni en ce début de Tour de France. Le champion de France 2012, de la formation FDJ.fr, enchaîne les mésaventures. La dernière en date : un contrôle anti-dopage pour le moins matinal.

Sur une étape plate, taillée pour les coureurs de son profil, Nacer Bouhanni a vécu l'enfer mercredi. Lâché par le peloton à près de 100 kilomètres de l'arrivée, le tricolore a traîné pendant près de 15 minutes dans les voitures, incapable de reprendre le train en marche. Le sprinteur de la FDJ.fr, en cruel manque d'énergie, confirmait ainsi les premiers signes de faiblesses affichés en Corse. 

Victime de problèmes gastriques depuis plusieurs jours, Bouhanni espérait toutefois participer au sprint final, remporté par Mark Cavendish. Mais là encore, rien ne s'est passé comme prévu : victime d'une chute à 500 mètres de l'arrivée, il passait la ligne d'arrivée le cuissard déchiré, rejoignant le bus de l'équipe en boitant et en se tenant le dos. "C’est beaucoup moins sérieux qu’il n’y paraissait", rassurait heureusement Gérard Guillaume, le médecin de l’équipe FDJ. "Les radios n’ont rien montré et il n’a aucune lésion". 

"S'il tient aujourd'hui, ça sera une journée de sauvée"

Ce matin, au départ d'une nouvelle étape préparée pour les sprinteurs, le docteur de la formation française nous a confié, remonté, que le jeune coureur avait subi un nouvel imprévu. "Il a été réveillé à 6h30 ce matin pour un contrôle. Je trouve ça à la limite du scandale car on ne respecte pas la récupération d’un coureur malade et blessé", a-t-il fustigé. "Ils auraient très bien pu attendre un petit peu pour le contrôler. Il a passé une très mauvaise nuit. Je trouve ça, disons, indélicat". 

"Demain, ça risque d'être encore plus difficile", craint ainsi le docteur Guillaume. "On va voir déjà s'il peut tenir les roues aujourd'hui. S'il y arrive, ça sera une journée de sauvée"
 

Vidéo: Bouhanni se confie au départ 
Voir la vidéo SGV SportVidéo: Bouhanni a souffert toute la journée de mercredi
Voir la vidéo SGV Sport

Vidéo: Bouhanni se confie au départ 
Voir la vidéo SGV SportVidéo: Bouhanni a souffert toute la journée de mercredi
Voir la vidéo SGV Sport

Vidéo: Bouhanni se confie au départ Voir la vidéo SGV Sport

Vidéo: Bouhanni a souffert toute la journée de mercrediVoir la vidéo SGV Sport