Stade Loujniki
L'entrée du stade Loujniki | DPA

La dernière du Stade Louijniki

Publié le , modifié le

Tous les projecteurs vont se braquer sur le vieux stade Loujniki (ou Luzhniki en Russe) qui va accueillir les Mondiaux d'athlétisme pour ce qui sera sans dernière grande manifestation avant d'être totalement rénové pour recevoir la coupe du monde de football en 2018.

C'est en effet ce stade Loujniki qui offre une capacité de plus de 78.000 places assises, qui sera le lieu privilégié de ces Mondiaux.  La piste principale ainsi que la piste d’échauffement ont toutes deux été rénovées, pour offrir les conditions maximales aux athlètes.

Valentin Balaknichev, le président de la Fédération russe explique d'ailleurs ce qu'il en sera avec une pointe de nostalgie. "Les extérieurs restent tels qu’ils étaient. Sa partie historique également. Mais comme la Russie doit accueillir la coupe du monde, le stade Loujniki va devoir être mis en conformité avec les exigences de la FIFA qui sont très strictes. Mais le plus  important est que nous ayons eu l’assurance que la piste d’athlétisme sera conservée. Certes, par rapport à ce cadre, nous avons dû résoudre les difficultés qui se posaient à nous mais nous avons tout fait pour être prêts dans les meilleures conditions, car ces championnats du monde constituent un événement très important pour le comité d’organisation, pour la ville de Moscou, et pour le gouvernement."

C'est pour les Russe, le stade Loujniki, qui est l’arène du club de football du CSKA Moscou, n’est pas seulement une installation sportive mais un symbole de l'histoire, un monument architectural unique : l’œuvre du constructivisme soviétique. Bâti en 1955-56 sous le nom de Stade Central Lénine, ce stade pouvait alors accueillir plus de 100.000 personnes. Il a été reconstruit  plus d’une fois  mais surtout sérieusement modernisé en vue des Jeux olympiques de 1980. C’est de ce stade que s’est envolé l’ours olympique que des millions de téléspectateurs de tous les pays ont ensuite suivi longtemps dans le ciel moscovite.

Après avoir été le théâtre de la finale de la Ligue des Champions en 2008, Loujnicki accueille donc tous les athlètes de la planète pour ce qui sera son ultime rendez-vous dans sa configuration actuelle. Après les Mondiaux d’athlétisme, il sera ferméeet les travaux pour le Mondial de football débuteront, mais ce que l’on connaît sous le complexe Loujniki, l’un des plus grands du monde qui s’étale sur 145 hectares, entrera dans une nouvelle ère en s’offrant, comme tous les grands stades d’aujourd’hui, des hôtels et des bâtiments plurifonctionnels, des commerces et des parkings. Une page d’histoire sera alors tournée.

Vidéo: les derniers préparatifs au stade

Voir la video

Christian Grégoire