Julien Simon (Sojasun)
Le Breton Julien Simon (Sojasun) mène un petit groupe d'échappées sur les routes de Bretagne | JOEL SAGET / AFP

La Bretagne, terre de vélo

Publié le , modifié le

La Bretagne aime la petite reine comme aucune autre région française. Ce mardi, des milliers de fans se sont massés le long de la route entre Saint-Gildas-des-Bois et Saint-Malo pour saluer et encourager les coureurs du Tour. Un engouement exceptionnel.

La bicyclette a toujours eu la cote en Bretagne. Les quatre lauréats bretons de la Grande Boucle ont empoché près d’un tiers des succès tricolores dans l’épreuve créée en 1903 : Lucie Petit-Breton (1907, 1908), Jean Robic (1947), Louison Bobet (de 1953 à 195) et Bernard Hinault (1978, 197, 1981, 198, 1985) offrent surtout à la Bretagne un pourcentage de victoires finales supérieur à 10.
Au nombre d’étapes remportées, le Blaireau pointe en tête (28) devant René Le Grevès (16) et Louison Bobet (11).

Des supporters partout

Depuis la deuxième guerre mondiale, les coureurs des cinq départements historiques de la Bretagne ont souvent fait le spectacle, trustant les places d’honneur à Paris ou les victoires d’étapes (Mahé, Malléjac, Seznec, Poisson, Pensec, Lino…etc). Nombre d’entre-eux ont également porté le paletot jaune de leader du Tour, donnant ainsi l’occasion de vibrer à leurs supporters.

Les fans du territoire le plus occidental de la métropole s’étaient d’ailleurs agglutinés ce mardi sur les routes de Loire-Atlantique et d’Ile-et-Vilaine pour applaudir les coureurs et confirmer cette image nullement galvaudée de meilleur public vélo de France. Les drapeaux Gwenn-Ha-Du (blanc et noir en breton) étaient déployés sur tout le parcours même si –officiellement- le début d’étape ne se déroulait pas en Bretagne.*

Simon et Cousin brillent à domicile

 Le peloton a littéralement fendu la foule aujourd’hui, les gens formant une haie d’honneur quasiment ininterrompue du départ à l’arrivée, pour le plus grand plaisir des organisateurs, des diffuseurs, et des forçats de la route. Les natifs du coin (Julien Simon est né à Lamballe, Jérôme Cousin à Saint-Sébastien-sur-Loire, Cyril Gautier à Trégueux, les deux premiers ayant dynamité la course) auront apprécié cet enthousiasme à nul autre pareil.

La public était nombreux à Dinan :

 

 

 

*La région Bretagne compte quatre départements (Finistère, Morbihan, Côtes d’Armor, Ile-et-Vilaine). La Loire-Atlantique (Nantes et sa région) ne fait plus partie de la Bretagne depuis 1955. Elle a été rattachée à la région Pays de la Loire pour des raisons économiques (développement du territoire).