Alberto Contador avec le maillot de la Saxo Bank
Alberto Contador avec le maillot de la Saxo Bank | AFP - Josep Lago

L'audition de Contador après le Tour ?

Publié le , modifié le

Selon le quotidien espagnol Marca, l'audition d'Alberto Contador devant le Tribunal Arbitral du Sport (TAS), initialement prévue entre le 6 et le 8 juin pourrait être reportée à une date ultérieure. Vraisemblablement après le Tour de France en juillet, voire en septembre. Le triple vainqueur du Tour, et large leader actuellement du Giro, pourrait donc vraisemblablement participer à la Grande Boucle (à partir du 2 juillet) sans être inquiété.

Le Tribunal arbitral du sport (Tas) chargé de juger les accusations de dopage portées contre Alberto Contador pourrait ne pas entendre le champion espagnol avant le départ du Tour de France, a déclaré jeudi le porte-parole du triple vainqueur de la Grande Boucle. Le Tas avait à l'origine prévu de procéder aux auditions du 6 au 8 juin."Il est clair que les dates des 6, 7 et 8 juin pour l'audition ne sont plus applicables. Il n'est pas même sûr du tout que l'audition ait lieu avant le Tour de France", a partagé Jacinto Vidarte. "Il y aura la semaine prochaine une réunion qui fixera provisoirement des dates possibles pour l'audition", a-t-il ajouté. Il n'a pas précisé si la défense de Contador avait demandé un report de l'audience. Personne au Tas n'était disponible pour commenter les propos de Vidarte.

Un panel de trois experts du Tas est chargé d'examiner l'appel de l'Union cycliste internationale (UCI) et de l'Agence mondiale anti-dopage (Ama) contre l'acquittement, par la Fédération espagnole de cyclisme, d'Alberto Contador. Le coureur espagnol soutient avoir été contrôlé positif au clenbutérol lors du Tour de France 2010 parce qu'il avait mangé de la viande contaminée importée d'Espagne pendant une journée de repos dans les Pyrénées, à Pau, le 21 juillet. Il est autorisé à courir dans l'attente du verdict du Tas. S'il est reconnu coupable, Contador, qui est actuellement en tête du Tour d'Italie, risque une suspension de deux ans et la perte de sa victoire de l'an dernier dans la Grande Boucle.