Abel Kirui
L'Ethiopien Abel Kirui conserve sa couronne sur le marathon | AFP - Jung Jeong Je

Kirui et les Kenyans à la fête

Publié le , modifié le

Le Kényan Abel Kirui a conservé dimanche matin son titre du marathon lors des Mondiaux de Daegu. Il s'est imposé en 2h 07'38", devançant son compatriote Vincent Kipruto (2h 10 min 06 sec) et l'Ethiopien Feyisa Lilesa (2h 10 min 32 sec). Grâce à ce nouveau doublé, le Kenya totalise désormais 16 médailles, dont 7 en or.

Après une entame "assez" tranquille, quatre coureurs au maillot rouge et vert, avec Kirui à la baguette, étaient en première ligne à l'approche de la mi-course. Kirui a ainsi fait la différence entre le 25e et le 30e km. Il a avalé la seconde moitié du parcours en 1h 02 min 31 sec, pour signer le deuxième temps d'un marathon aux Mondiaux et aussi réaliser le plus grand écart sur le deuxième jamais enregistré, soit 2'28".

Kirui, 29 ans, est passé en trois ans de lièvre de luxe à double champion du monde. Il avait notamment été un des coureurs qui avait emmené Haile Gebrselassie lorsque l'Ethiopien avait amélioré le record du monde (2h03'59"), en septembre 2008 à Berlin.Un an plus tard, Kirui avait remporté l'or aux Mondiaux de Berlin, réalisant le meilleur chrono de l'histoire des Mondiaux (2h06'54").

En 13 éditions des Mondiaux, c'est le 3e doublé d'un marathonien, après ceux de l'Espagnol Abel Anton (1997/1999) et du Marocain Jouad Gharib (2003/2005).

Gilles Gaillard