Europcar chrono par équipe TDF 2011
Le Team Europcar en action | AFP - Joël Saget

Kern : "Une fierté de porter le maillot de champion de France"

Publié le , modifié le

Sacré champion de France du contre-la-montre il y a tout juste 10 jours, Christophe Kern a terminé, dimanche, le chrono par équipe aux Essarts avec le sourire. Content d'avoir pu porter le maillot tricolore devant un public vendéen particulièrement chaleureux et ravi d'avoir pu oeuvrer pour son équipe, Europcar, qui s'est finalement classée à une respectable 12e place.

En terres vendéennes et avec le maillot de champion de France du contre-la-montre sur les épaules, Christophe Kern avait tous les regards tournés vers lui. Son rôle, ce dimanche, était en effet capital. "Avec Thomas Voeckler et Sébastien Turgot, nous étions là pour donner le ton, passer le plus de relais et faire reprendre de la vitesse quand c’était nécessaire." Au final, avec ses huit coéquipiers, Kern s'est offert une 12e place, très satisfaisante vu la concurrence, notamment des équipes anglo-saxonnes. "Avec toute l’équipe, on l’a fait à fond même si on savait qu’on n'avait rien à espérer pour le classement. Le top 10 était inaccessible", a confié l'Alsacien sur la ligne d'arrivée. Une ligne d'arrivée où le public était venu en masse pour soutenir les "petits hommes verts" de Jean-René Bernaudeau. "Le public était vraiment énorme", a confirmé Cyril Gautier, enthousiasmé par l'accueil reçu aux Essarts.

Si Kern était bien évidemment attendu au tournant, il a tenu à saluer tous ses coéquipiers : "Je l’ai fait à fond, j’ai essayé de tirer l’équipe vers le haut mais il faut rappeler que c’est une performance collective. Il faut tirer un coup de chapeau à ceux qui ne sont pas très bons au chrono et qui ont pourtant aujourd’hui tout donné pour faire ce résultat." Et d'ajouter : "Porter le maillot de champion de France du contre-la-montre, ici, en Vendée, c'était une grande fierté ! D'autant que nous sommes passés devant le service course d’Europcar."

Après une première étape où Perrig Quemeneur a montré le maillot pendant plus de quatre heures, le chrono par équipe a encore permis au Team Europcar de réaliser une jolie prestation. Lundi, pour la troisième étape entre Olonnes-sur-Mer et Redon pour profiter du public vendéen ... avant de basculer en Bretagne pour le plus grand plaisir de Cyril Gautier, véritable enfant du pays. 

Isabelle Trancoën