Katie Ledecky championne du monde du 400m
Katie Ledecky championne du monde du 400m | LLUIS GENE - AFP

Katie Ledecky championne du monde du 400m

Publié le , modifié le

Katie Ledecky a écrasé la finale du 400m nage libre et remporte son premier titre de championne du monde avec un temps canon de 3'59"82. La déception est pour le clan français avec la septième place de la Championne olympique de la distance, Camille Muffat. L'Espagnole Mélanie Costa Schmid (4'02''47) prend la médaille d'argent, la Néo-Zélandaise Lauren Boyle (4'03''89) complète le podium.

Impressionante Katie Ledecky ! Partie sur un rythme supersonique, l'Américaine a tenu la distance pour décrocher son premier titre de Championne du monde à seulement 16 ans ! Après son titre olympique londonien sur 800m, Ledekcy poursuit son entrée fracassante dans la natation mondiale. Son départ ultra-rapide a complètement fait sortir de sa course la Championne olympique de la distance, Camille Muffat qui ne termine que 7e loin de son meilleur niveau (4'07"67). Largement en avance sur sa plus proche poursuivante, l'Espagnole Mélanie Costa Schmid (4'02"47) alors que la Néo-Zélandaise Lauren Boyle (4'03"89).

Ledecky, deuxième fille sous les 4' sur 400m

Si la déception est énorme dans le camp français, la joie américaine est à hauteur de la performance réussie par Katie Ledecky. Longtemps en avance sur les temps de passage du record du monde détenu par l'Italienne Federica Pellegrini (3'59"15), la nageuse de Bethesda dans le  Maryland a tout de même réalisé le quatrième chrono de l'histoire sur la distance et devient la deuxième fille a cassé la barre symbolique des 4 minutes sur 400m nage libre ! La plus jeune membre de l'équipe olympique américain (15 ans à Londres) prend déjà rendez-vous pour l'avenir et s'affiche comme l'une des futures stars de la natation US aux côtés de Missy Franklin et Ryan Lochte.

Du côté de Camille Muffat, on va épiloguer longtemps sur l'ambiance au sein du club de Nice depuis quelques mois et surtout les déclarations de Fabrice Pellerin à l'encontre de son ancien élève, Yannick Agnel cette semaine. Camille Muffat a-t-elle été pertubée ? La championne française a tout de suite évacué cette excuse en arguant qu'elle n'a finalement jamais été dans le rythme et que les remous autour d'elle n'ont pas influé sur sa performance. "Je suis passée complètement à côté", a-t-elle reconnu au micro de France  télévisions. "J'ai eu une très bonne année. Je suis arrivée plus relachée qu'aux JO. Je savais que je pouvais nager vite. Je ne sais pas. L'espace d'une  course, j'ai été mauvaise. Les journalistes vont  imaginer des choses.Moi je suis dans  ma bulle depuis le début". Néanmoins, la Niçoise aura de quoi se remonter le moral puisqu'elle disputera encore le 100m, le 200m et le 4x200m lors de ces Mondiaux à Barcelone.

Revoir la course

 

La déception de Camille Muffat