Julien Simon
Julien Simon reçoit le prix de la combativité lors de la 14e étape du Tour | AFP - Jeff Pachoud

Julien Simon n’a rien à se reprocher

Publié le , modifié le

Le coup parfait n’est pas passé loin pour Julien Simon lors de la quatorzième étape. Le coureur de chez Sojasun a failli enlever la première étape française de ce Tour. Il a été rattrapé à seulement quelques hectomètres de l’arrivée. Il revient sur son échappée solitaire.

Parti dans l’échappée de 18 hommes dès le début de l’étape, Julien Simon a attaqué une nouvelle fois, tout seul, à 15 kilomètres de l’arrivée à Lyon. "Je ne voulais pas attendre le sprint. C’est trop aléatoire. J’ai vu que cela se relevait un peu en haut du grimpeur. J’étais bien, j’y suis allé. J’ai vu que cela ne suivait pas".

"Tout seul devant, je me suis dit que je pouvais gagner. C’est passé à deux doigts. J’y croyais encore quand l’Italien Albasini est arrivé dans ma roue", raconte le coureur de Lamballe. "Je me suis dit c’est encore jouable au sprint. Puis, j’ai vu que tout le monde revenait. C’est dommage, j’ai mal conclu".

"On me reproche souvent de ne pas tenter. Là, je n’ai pas calculé. Je suis déçu mais content de ma journée. C’est ma deuxième année sur le Tour. Il faut que j’apprenne encore", se rassure le jeune homme.

Vidéo: Pas de regret pour Julien Simon

Gilles Gaillard