Van Snick se défendra devant le TAS

Publié le , modifié le

La championne de judo belge, Charline Van Snick, médaillée de bronze aux JO de Londres, ira en appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) de sa suspension de deux ans infligée par la Fédération internationale de judo.

Elle avait été contrôlé positive à la cocaïne le 26 août dernier lors  des Mondiaux de Rio où elle avait décroché le bronze. Le résultat de la  contre-expertise avait aussi été annoncé positif. Suspendue deux ans par la Fédération internationale de judo (IJF) la  semaine dernière, Charline Van Snick s'est dite "offusquée par cette décision".

"La sanction est trop importante et totalement disproportionnée !  L'analyse capillaire a démontré les caractères unique et infime de l'exposition involontaire dont j'ai été victime. Mais je vais me battre jusqu'au bout",  a-t-elle expliqué. "L'enquête suit son cours, et le TAS est ma prochaine étape".

Christian Grégoire