Ryoko Tani sourire tailleur politique salue la foule 2010
Ryoko Tani | AFP - Kazuhiro NOGI

Ryoko Tani quitte le tatami pour embrasser une carrière politique

Publié le , modifié le

La judokate japonaise Ryoko Tani (35 ans), sept fois championne du monde et double médaillée d'or olympique, a annoncé ce vendredi sa retraite sportive pour se consacrer à sa carrière politique. La judokate, qui combattait dans la catégorie des moins de 48 kilos, a remporté l'or aux JO de 2000 et 2004, et arraché le bronze à Pékin en 2008. Elle a surtout été sacrée sept fois championne du monde, un record absolu, ce qui en fait une icône au Japon.

Mère de deux enfants, la Nippone a été élue en juillet, au parlement, avec le soutien du Parti Démocrate du Japon (PDJ, centre-gauche) présidé par le Premier ministre Naoto Kan. Elle suscite l'admiration de nombreuses Japonaises pour avoir concilié sa carrière d'athlète et son rôle de mère. Elle est retournée rapidement sur les tatamis après avoir donné naissance à son premier enfant en 2005, et avait annoncé son intention de participer aux JO de Londres 2012 à l'automne dernier, à sa sortie de la maternité, quelques jours après avoir donné naissance à son 2e enfant. Elle laissera le souvenir d'une immense athlète et d'une ambassadrice incomparable pour son sport, LE sport du Japon par excellence. Puisse-t-elle avoir autant de succès dans ses nouvelles fonctions...