Teddy Riner 5e titre Mondiaux 2011
La rage du champion olympique Teddy Riner | AFP - Bertrand Langlois

Riner, un 5e titre de légende

Publié le , modifié le

Tout en maîtrise, Teddy Riner a attendu l'ouverture pour faire ippon sur l'Allemand Andreas Toelzer en finale des Championnats du monde, dans la catégorie des +100kg. Il entre ainsi dans la légende avec cette 5e couronne mondiale, un record, à 22 ans. Plus tôt dans la journée, les cinq autres Tricolores en lice, Matthieu Bataille (+100kg), Cyrille Maret, Thierry Fabre (-100kg), Ketty Mathé et Anne-Sophie Mondière (+78kg) ont été éliminés au fur et à mesure.

C'était le moment programmé, le moment attendu. Et il s'est réalisé comme dans un rêve. Devant son public de Bercy, Teddy Riner était attendu en finale. Il l'a atteinte. Et contre l'Allemand Andreas Toelzer, il a pris son temps, sans se presser, pour ne pas risquer la mésaventure. Grâce à tous ses progrès réalisés notamment au niveau technique, il a manoeuvré son adversaire, attendant l'ouverture qui est venue avec cette jambe placée entre celles de son rival et une poussée qui envoyait l'Allemand sur le dos, après 3'37 de combat, pour un ippon imparable. Il devient ainsi le premier judoka à décrocher cinq couronnes mondiales, à seulement 22 ans. Et s'il lui manque encore l'or olympique pour vraiment dépasser ses prestigieux prédécesseurs (Douillet, Yamashita, Ogawa, Fuji) qui étaient restés bloqués à 4 titres mondiaux, son évolution et et sa suprématie devraient lui permettre de combler ce manque l'année prochaine à Londres. Un an après avoir raté cette 5e couronne lors du "toutes catégories" des Mondiaux à Tokyo à l'issue d'une finale controversée qui lui était restée en travers de la gorge, Teddy Riner a repris en main son destin. Et il a encore plus impressionné, ne perdant plus d'énergie en attaquant à tout-va comme il le faisait dans le passé. Plus maître de lui-même, plus maître de son judo, voilà la recette qui a permis au Guadeloupéen de dominer encore un peu plus ses adversaires. Avec cette nouvelle palette technique extrêmement complète, et son impressionnant physique, est certainement le plus grand. "Quand je regarde Teddy, je vois un extraterrestre !", rend d'ailleurs hommage David Douillet pour résumer tout le talent de son successeur.

Pour parvenir à ce dénouement; il a dû passer tous les obstacles. Teddy Riner, champion du monde en titre, était particulièrement attendu. Une attente à laquelle il a répondu avec beaucoup de panache. Dans la matinée, il a passé sans encombre le premier tour face au Brésilien Daniel Hernandes où il s'est imposé sur ippon (uchi-mata, fauchage intérieur de la cuisse). Dans la foulée, il s'est offert le scalp de l'Allemand Robert Zimmermann également sur ippon (étranglement). Son troisième combat, qualificatif pour les quarts de finale, Riner l'a encore remporté sur ippon (uchi-mata) après 2  minutes 45 de combat face au Mongol Batsuuri Namsraijav. Dans un remake de la finale européenne à Istanbul, il a ensuite maté le Hongrois Barna Bor d'un magnifique o-uchi-gari après seulement 35 secondes de combat. Après une petite pause, le colosse guadeloupéen n'a fait qu'une bouchée du Coréen Sung-Min Kim pour se hisser en finale. Il n'a en effet eu besoin que de 44 secondes pour infliger un splendide ippon à son adversaire.

Si pour Riner, tout roule, le reste du clan tricolore en lice ce samedi a connu beaucoup moins de réussite. Chez les +100kg, Matthieu Bataille a remporté ses deux premiers combats aux dépens de l'Estonien Martin Padar sur immobilisation et face à l'imposant Brésilien Rafael Silva, sur ippon (sukui-nage, ramassement en cuillère). Le troisième tour lui a malheureusement été fatal. Matthieu Bataille, médaillé de bronze de la catégorie aux Mondiaux 2010, a subi la loi du Cubain Oscar Brayson. Il s'est incliné sur ippon.

Si Cyrillet Maret et Thierry Fabre, en -100kg, ont remporté leur premier combat respectivement face au Chinois Jinlin Yuan sur ippon (harai-gushi, balayage de la hanche) et face au Hongrois Daniel Hadfi, sur waza-ari (sumi-gaeshi, variante de planchette japonaise), les deux Français ont ensuite calé. Maret a été éliminé au 2e tour face à l'Allemand Dimitri Peters sur ippon après seulement quelques secondes de combat. De son côté, Fabre a chuté face au Kazak Maxim Rakov au golden score. Les deux judokas comptaient un yuko à la fin des 5 minutes de combat. Le Kazak a pris définitivement l'avantage dès les premières secondes du golden score. 

Chez les femmes, les espoirs de médailles en +78kg a été rapidement réduit à zéro. Ketty Mathé a en effet calé d'entrée de jeu face à la Chinoise Qian Qin au golden score sur yuko (deux moulinettes pour non combativité). Vainqueur de son premier combat face à la Mongole Tserenkhand Dorjgotov sur ippon (de-ashi-barai, balayage), Anne-Sophie Mondière a trébuché au second face à la Slovène Lucija Polavder, numéro 4 mondiale. La Française, qui menait d'un yuko jusqu'à mi-combat, a subi un ippon à une minute de la fin.

Parcours des Français

DAMES
+78 kg:
2e tour
Anne-Sophie Mondière bat Tserenkhand Dorjgotov (MGL) ippon
Qin Qian (CHN) bat Ketty Mathe yuko
8e de finale:
Lucija Polavder (SLO) bat Anne-Sophie Mondière ippon
MESSIEURS
-100 kg:
1er tour
Cyrille Maret bat Jinling Yuan (CHN) ippon
2e tour
Dimitri Peters (GER) bat Cyrille Maret ippon
Thierry Fabre bat Daniel Hadfi (HUN) waza-ari
8e de finale
Maxim Rakov (KAZ) bat Thierry Fabre ippon
+100kg
1er tour
Teddy Riner bat Daniel Hernandes (BRA) ippon
Matthieu Bataille bat Martin Padar (EST) ippon
2e tour
Teddy Riner bat Robert Zimmermann (GER) ippon
Matthieu Bataille bat Rafael Silva (BRA) ippon
8e de finale
Teddy Riner bat Batsuuri Namsraijav (MGL) ippon
Oscar Brayson (CUB) bat Matthieu Bataille ippon
Quart de finale
Teddy Riner bat Barna Bor (HUN) ippon
Demi-finale
Teddy Riner bat Sung-Min Kim (CDS) ippon
Finale:
Teddy Riner bat Andreas Toelzer (GER) ippon

Les autres résultats

DAMES
+78kg
Demi-finales:
Wen Tong (CHN) bat Idalys Ortiz (CUB) ippon
Qin Qian (CHN) bat Mika Sugimoto (JPN) ippon
Matches pour la 3e place:
Mika Sugimoto (JPN) bat Megumi Tachimoto (JPN) yuko
Elena Ivashchenko (RUS) bat Idalys Ortiz (CUB) ippon
Finale:
Wen Tong (CHN) bat Qin Qian (CHN) ippon

MESSIEURS
-100 kg
Demi-finales:
Tagir Khaybulaev (RUS) bat Elco Van der Geest (BEL) ippon
Maxim Rakov (KAZ) bat Ramadan Darwish (EGY) yuko
Matches pour la 3e place:
Irakli Tsirekidze (GEO) bat Ramadan Darwish (EGY) waza-ari
Lukas Krpalek (CZE) bat Elco Van der Geest (BEL) waza-ari
Finale:
Tagir Khaybulaev (RUS) bat Maxim Rakov (KAZ) ippon

Isabelle Trancoën