Lucie Louette et Audrey Tcheumeo sur le podium
Lucie Louette et Audrey Tcheumeo heureuses | AFP - MUSTAFA OZER

Riner et les Françaises au-dessus du lot !

Publié le , modifié le

Le quadruple champion du monde Teddy Riner a été sacré champion d'Europe de judo en plus de 100 kg en battant en finale sur ippon le Hongrois Barna Bor, samedi à Istanbul. Un peu plus tôt, les Françaises ont fait une razzia de médailles. Audrey Tcheuméo a été sacrée en moins de 78kg face à sa compatriote Lucie Louette. En + de 78kg, Anne-Sophie Mondière a glané également une médaille d'argent.

Riner toujours sans pitié...

Riner a apporté la 4e médaille d'or à la France qui compte au total 9  médailles (2 en argent et 3 en bronze). La France termine première nation de la compétition, conformément aux  souhaits du directeur technique du haut niveau, René Rambier. Riner est le seul athlète de l'équipe masculine à être médaillé. Le Français a survolé cette journée en gagnant tous ses combats sur ippon. Il avait déjà combattu 6 fois contre Bor, 24 ans et vice-champion d'Europe  2010, et avait gagné à chaque fois. Leur dernier duel remonte au Tournoi de Paris en 2009.

Riner, qui vient de fêter ses 22 ans, avait déjà été sacré champion d'Europe en 2007, pour son unique participation au rendez-vous continental. Il s'agissait de son premier grand titre alors qu'il était tout juste âgé  de 18 ans. Depuis, il a été sacré champion du monde trois fois en plus de 100 kg  (2007, 2009 et 2010) et une fois en toutes catégories (2008). Lors des jeux Olympiques en 2008 à Pékin, il avait été battu en quarts de finale et avait pu accrocher le bronze après avoir été repêché. En septembre aux Mondiaux de Tokyo, il n'a pas réussi à devenir le premier  judoka de l'histoire à détenir cinq couronnes mondiales après avoir été battu  en finale des toutes catégories par le Japonais Daisuke Kamikama.

"Il n'y a pas de petits ou de grands championnats. Je me suis présenté. J'ai vu qu'il y avait de très bons adversaires. J'ai relevé le défi. Je suis  très content de ma prestation aujourd'hui. Voilà, c'est un titre c'est vrai, je vais le savourer", a déclaré Riner.

Tcheuméo sacrée en -78kg

Audrey Tcheuméo a donc remporté son premier titre de championne d'Europe en moins de 78 kg en battant  en finale sa compatriote Lucie Louette. Le match franco-français a été le seul combat de ces Championnats d'Europe  où deux athlètes d'un même pays se sont retrouvés en confrontation en finale. Le combat s'est déroulé dans un silence éprouvant alors que les deux Françaises n'ont évidemment pas été encouragées par les Bleus et que les entraîneurs de l'équipe de France ne les ont pas coachées depuis le bord du  tapis comme c'est l'usage.

Lors de leurs deux rencontres, Tcheuméo s'est imposée à chaque fois: la dernière remonte à février, en finale du tournoi de Paris. Cette dernière, qui a fêté ses 21 ans il y a 3 jours, participait à ses premiers championnats d'Europe. Sa première grande compétition a été les Mondiaux-2010 à Tokyo où elle a été sortie au premier tour. Elle a remporté le tournoi de Paris  en février. Louette, 26 ans, a été médaillée de bronze lors de l'Euro-2010 à Vienne. Louette a longtemps été en embuscade dans cette catégorie derrière les deux cadors Céline Lebrun, désormais retraitée, et Stéphanie Possamai. Elle n'avait  pas réussi à décrocher le ticket pour les jeux Olympiques en 2008, revenu à Possamai.

"C'est à la fois de la joie et du soulagement. Avec Lucie (Louette, son adversaire en finale), on est en rivalité depuis le tournoi de Paris. C'est une fille qui est très forte physiquement, comme moi. Ca me plaît beaucoup que je  m'en sorte comme ça en gérant mon combat. C'est costaud mais je prends le  dessus ! J'ai été la meilleure parce que comme tout sportif j'ai travaillé et je suis allée au plaisir. C'est beau", a précisé Tcheuméo.

Retour en beauté pour Mondière

De son côté, Anne-Sophie Mondière a remporté la médaille d'argent en plus de 78 kg après avoir été battue en finale par la Russe Elena Ivashchenko. La Française avait déja battu deux fois la Russe Ivashchenko mais n'avait plus croisé sa route depuis avril 2006. Mondière, 32 ans, faisait son retour en grand championnat après avoir eu un  petit garçon il y a un an et demi, Robinson, avec l'ancien champion de France poids lourds, Frédéric Lecanu. La Française n'était plus montée sur les podiums internationaux depuis son 5e titre européen en 2008 à Lisbonne. Cette kinésithérapeute compte à son palmarès 3 médailles de bronze  mondiales, une en +78 kg (2005) et 2 en toutes catégories (2007 et 2005).

"Je suis frustrée sur la finale  parce que je n'ai pas trouvé de solutions, j'étais un peu perdue mais je suis  très satisfaite de la journée. Ca fait plaisir, c'est super. (de retour après  avoir donné naissance à un petit garçon il y a un an et demi) Je n'en pouvais  plus (du judo) et là je renais. Il faut maintenant que j'ouvre les fenêtres un  peu plus pour que je mette plus de fun. L'arbitrage m'a un peu perturbée quand je suis revenue mais j'ai pas trop douté", a-t-elle déclaré.