Sarah-Leonie Cysique
Sarah-Leonie Cysique | AFP

Mondiaux de judo : la France médaillée d'argent par équipes

Publié le , modifié le

Battue en finale par le Japon comme à Bakou l’an dernier, la France a décroché une belle médaille d’argent lors de l’épreuve mixte par équipes des Championnats du monde de judo, disputés à Tokyo. Les Bleus terminent deuxièmes au classement avec 6 médailles dont 3 en or. De bon augure à un an des Jeux Olympiques dans la capitale nippone.

L’histoire se répète. Dominée par les Japonais (4-1) en finale des Mondiaux de Bakou en 2018, l’équipe de France à une nouvelle fois dû s’incliner face à la meilleure nation mondiale, qui évoluait à domicile ce dimanche. Sans Teddy Riner mais avec ses championnes du monde Marie-Eve Gahié et Madeleine Malonga, les Bleus ont d’abord dominé l’Autriche en huitièmes de finale (4-2), avant de s’en sortir in extremis face à Cuba en quarts (4-3). 

Opposée à la Russie dans le dernier carré, la France a très mal débuté en étant menée (2-0) après la défaite de Cyrille Maret, mais a initié sa remontada avec une belle victoire pour revenir à 2-1. Axel Clerget battu, la championne du monde des poids moyens Marie-Eve Gahié a été désignée pour défier Taimazova lors d’un match décisif. Appliquée et très entreprenante, la Française s’est imposée au golden score et a permis aux Bleus de se qualifier pour sa deuxième finale mondiale en deux ans.

Deuxième meilleure nation mondiale

Dans une ambiance bouillante, la jeune Sarah-Leonie Cysique (21 ans) a surpris en battant la japonaise Ioshida lors du deuxième match après la défaite de Cyrille Maret. Menés 3-1, les Bleus se sont alors offerts un sursis après l’incroyable combat d’Axel Clerget – médaillé de bronze en moins de 90 kg – vainqueur de Murao sur ippon après un golden score de plus de cinq minutes.

C'est finalement lors du 6e match de cette finale que l'équipe de France a fini par s'incliner. Dominée sur une immobilisation, Madeleine Malonga n'est pas parvenue à remporter son combat pour décrocher une égalisation qui aurait été miraculeuse. Les Bleus s'inclinent finalement 4-2 et terminent deuxième nation de ces championnats avec un total de 6 médailles : 3 en or, une en argent, deux en bronze. La route vers Tokyo 2020 s’annonce radieuse.