Frédérique Jossinet au sol Mondiaux 2011
Frédérique Jossinet dans le travail au sol | AFP - Bertrand Langlois

Loko, Payet et Larose pour le sacre, Jossinet repêchée

Publié le , modifié le

La matinée a souri à Sarah Loko, Laetitia Payet et à David Larose, tous trois qualifiés pour les demi-finales des Championnats d'Europe en Russie. En -48kg, Payet a dominé la vice-championne d'Europe, la Hongroise Csernoviczki alors que Frédérique Jossinet passera par les repêchages. En -57kg, Loko affrontera la Portugaise Monteiro, vice championne d'Europe. En -66kg, Larose défiera le Polonais Kowlaski, et s'est rapproché de la qualification pour les JO de Londres.

C'est plus qu'une compétition. Pour les judokas français, l'Euro en Russie est d'une importance cruciale. Car leur qualification olympique se joue en bonne partie à Tcheliabinsk. Teddy Riner ou Lucie Decosse absents car assurés d'aller à Londres, Emane, Tcheuméo mènent la délégation avec l'ambition de se tester. Elles aussi verront Londres. Mais pour d'autres, tout reste à faire. Et avec un seul quota par catégorie de poids, la concurrence est rude, et la sanction tombera le 11 mai avec l'annonce des heureux élus par le comité de sélection.

C'est notamment le cas de David Larose. En rivalité avec Dimitri Dragin dans la catégorie des -66kg, qui devait réaliser un très bon parcours pour lui chiper le billet, le judoka de l'Essonne a marqué des points. Son compatriote éliminé lors de son 3e combat, il s'est qualifié pour les demi-finales, en arrachant un ippon à une minute de la fin de son combat contre le Georgien Kardava. Et c'est le Polonais Tomasz Kowalski qui lui fera face en demi-finale.

Jossinet dos au mur

Frédérique Jossinet, la très expérimentée judokate d'Orléans, jouait très gros dans la catégorie des moins de 48kg. En concurrence avec Laetitia Payet pour le ticket olympique, elle n'a pas atteint les demi-finales. La Belge Charline Van Snick a eu raison d'elle en finale de la poule A, envoyant la Française en repêchage. La championne d'Europe 2009 doit donc passer par ce terrible tableau pour tenter de décrocher son billet, alors que Payet, elle, disputera les demi-finales. Elle a en effet dominé la Hongroise Eva Csernoviczki, médaillée de bronze aux Mondiaux-2011 et vice-championne d'Europe en titre. Mais elle devra faire face à l'ogre de la catégorie, la double championne d'Europe en titre et surtout championne olympique, la Roumaine Alina Alexandra Dumitru. Tout reste donc jouable pour Londres pour les deux judokates, mais l'avantage est clairement pour Payet (12e mondiale), déjà devant Jossinet au classement planétaire (15e).

En -57kg, Sarah Loko s'est qualifiée pour les demi-finales, où elle défiera, elle-aussi, le monstre que représente la Portugaise Telma Monteiro, vice-championne du monde en 2009 et 2010 et vice-championne d'Europe en titre. Automne Pavia, 6e mondiale, devra passer par les repêchages pour améliorer son rang mondial et ainsi éviter les ténors de la catégorie à Londres.

Les autres Français n'ont pas été à la fête dans cette matinée. Issam Nour, seul représentant en -60kg, a été sorti par l'Ukrainien Zantaraya lors du 2e tour. En -52kg, Priscilla Gneto, pourtant 8e mondiale, n'a pas franchi le 1er tour, tandis que sa rivale pour la qualification, Pénélope Bonna, entrée au 2e tour, a été battue dès son premier combat par la Finlandaise Sundberg.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze