Clarisse Agbagnenou
Clarisse Agbagnenou |

Les Françaises doivent se contenter de l'argent

Publié le , modifié le

L'équipe de France féminines a décroché la médaille d'argent par équipes des championnats d'Europe de judo, battue en finale par la Russie qui évoluait à domicile, dimanche à Chelyabinsk. Les Françaises présentaient pourtant une équipe solide et affichaient leur volonté de conserver leur titre. Mais elles ont été déstabilisées face à de solides russes, et n'ont pas pu s'exprimer vraiment.

Tenantes du titre, les Françaises avaient pourtant fait un parcours quasiment sans faute et avaient même dominé l'Ukraine (5-0) en demi-finales. Mais face aux Russes, ce fut plus laborieux et surtout plus délicat dans une ambiance qui leur était guère favorable.  Les Bleues ont notamment perdu la première rencontre sur une décision  controversée à l'encontre de Priscilla Gneto (-52 kg) alors que la Française et  son adversaire Natalia Kuziutina avaient toutes deux déclenché une attaque simultanée.

Malgré tout, cette finale se jouait à peu de chose.  Sacrée en individuel vendredi, Elena Ivashchenko offrait  à son pays la couronne continentale face à Anne-Sophie Mondière (+70 kg), alors que la France était pourtant parvenue à mener 2-1. C'est une déception certes dans le camp tricolore, car la France a été stoppée dans sa quête d'un nouveau sacre européen, qui aurait  été le 17e de son histoire, et devra se consoler avec la médaille d'argent. Mais les Françaises ont montré qu'elles étaient encore là et qu'il allait falloir compter avec elles aux Jeux.

Pas de quoi se montrer aussi confiant  en revanche pour les garçons, battus pour la médaille de bronze par l'Ukraine (3-2). Les Français échouent donc au pied du podium comme ils avaient échoué en  demi-finale, un peu plus tôt dans la journée, face à la Géorgie, après avoir  pourtant mené 2-1.