Ugo Legrand médaille de bronze Mondiaux 2011
Ugo legrand et sa médaille de bronze des Mondiaux | AFP - Miguel Medina

Legrand: "Je vais changer de statut"

Publié le , modifié le

Médaille de bronze dans la catégorie des moins de 73kg des Mondiaux, Ugo Legrand ne regrettait pas son élimination en demi-finale, le conduisant ensuite en repêchage: "Je n'ai pas été suffisamment bon. Je ne la méritais pas. Je mérite plus cette couleur aujourd'hui." Il espère que cette journée lui fasse franchir un palier: "J'ai pris conscience que je pouvais aller chercher des podiums mondiaux. (...) Je vais peut-être changer de statut et ne plus être l'outsider."

- Comment la trouvez-vous et que signifie cette médaille ?
- "Je la trouve magnifique. C'est énorme. Deuxième participation à un championnat du monde et je ramène une médaille de bronze. Je ne peux absolument pas me plaindre. Je suis le plus heureux des hommes aujourd'hui. J'aurais pu être 5e. Après la finale m'a échappé. Je n'ai pas été suffisamment bon. Je ne la méritais pas. Je mérite plus cette couleur aujourd'hui. J'ai pris conscience que je pouvais aller chercher des podiums mondiaux. Je n'avais encore jamais battu les meilleurs mondiaux. J'ai su faire chuter contrairement aux compétitions d'avant. Je vais peut-être changer de statut et ne plus être l'outsider. Ils ne vont plus me prendre pour un petit jeune qui arrive."

- Comment vous êtes vous remobilisé pour le match pour la 3e place après vote défaite en demi-finales ?
- "Je crois que mon corps avançait tout seul. Plutôt ma tête ! J'ai tout donné. J'ai même failli tomber dans les pommes. J'ai pris un impact sur la tête. J'ai su tout donner. C'était presque automatique, une force intérieure qui m'a fait avancer et aller chercher cette fameuse médaille. Après la demi-finale, j'étais au fond du trou, j'étais en sanglots par terre. Je ne pouvais même pas me relever. Ca a duré longtemps. Il y a tout un groupe qui est venu me soutenir. Même Benjamin (Darbelet, son concurrent direct dans la catégorie) est venu et ça m'a touché."

- Il y a maintenant les jeux Olympiques à Londres en 2012 qui se profilent devant vous...
- "Je ne connais pas cette compétition. Mais c'est une compétition où tout est possible. Je vais me préparer pour. Je vais vraiment essayer de progresser et de travailler surtout sur les Asiatiques qui posent du souci. Je vais aussi essayer de m'étoffer encore un peu physiquement et essayer d'être encore plus percutant dans mes attaques pour gagner des matches comme celui de la demi-finale. Pour moi la qualification est loin d'être faite. Benjamin (Darbelet) n'a pas dit son dernier mot et on est encore en concurrence."

AFP