Ugo Legrand
Ugo Legrand battu par ippon en finale des Mondiaux en - de 73 kg | AFP - Yasuyoshi Chiba

Legrand en argent aux Mondiaux de judo

Publié le , modifié le

Le Français Ugo Legrand a décroché l'argent en - de 73 kg lors des Mondiaux-2013 de judo, après avoir été battu en finale par le Japonais Shohei Ono sur ippon, mercredi à Rio. Legrand, médaillé de bronze aux JO-2012, apporte à la France sa première médaille de ces championnats. Le Belge Dirk van Tichelt et le Néerlandais Dex Emont ont décroché le bronze.

A 24 ans, Ugo Legrand, qui est entraîné par Daniel Fernandes, son prédécesseur sur les podiums dans la catégorie, regarde vers les Jeux de  Rio en 2016 où il entend faire mieux qu'en 2012 (bronze) avant de tirer sa  révérence. Pourtant il y a quelques mois, il avait envisagé de tout arrêter. "Après les Jeux je me suis vraiment posé la question à savoir: est-ce que ce n'était pas le moment d'arrêter. C'est sur que si j'avais été champion olympique j'aurais arrêté. Vraiment", a-t-il raconté.

Legrand s'est demandé si troisième, comme aux Jeux et aux Mondiaux-2011, n'était pas sa place dans ce sport et qu'il fallait désormais tourner la page. "Je n'avais pas envie de recommencer sur une olympiade et de faire moins bien. C'était impossible. J'ai posé la question à des gens que j'estimais, qui  connaissaient la discipline et me connaissaient moi perso. Après j'en ai conclu que j'en avais peut-être pas terminé. Qu'il y avait peut-être encore quelque chose à aller chercher".

"L'enjeu me rend meilleur"

"Avec cette médaille d'argent, je suis  un peu le cul entre deux chaises parce que j'ai fait une grosse journée avec  beaucoup de judo, et de bonnes sensations", explique le sociétaire d'Orléans. "Arriver en finale mondiale et perdre, c'est décevant. Mais ça reste une journée mémorable. Encore une médaille autour du cou. Il doit se passer quelque chose. Il se passe quelque chose quand il y a de l'enjeu, ça me rend meilleur, je ne sais pas pourquoi".

 

Gilles Gaillard