Korval joie Mondiaux  092010
Loïc Korval est médaillé de bronze aux Mondiaux 2010 | AFP - KAZUHIRO NOGI

Korval sauve l'honneur des Bleus

Publié le , modifié le

Loïc Korval (-66 kg) a décroché sa première grande médaille, la seule de la journée pour la France aux Mondiaux, après avoir battu pour la 3e place l'Ouzbek Mirzahid Farmonov. Frédérique Jossinet (-48 kg), quadruple médaillée mondiale, a laissé filer le bronze, battue en match pour la 3e place par la Brésilienne Sarah Menezes. L'Ouzbek Sobirov (-60 kg) et les Japonaises Asami (-48 kg) et Nishida (-52 kg) sont les titrés du jour à Tokyo.

La compétition s'est terminée avant les quarts de finale pour Laetitia Payet (-48 kg), David Larose (-66 kg), Pénélope Bonna (-52 kg) et Sofiane Milous. Il reste encore quatre chances de médailles, lundi, avec l'épreuve des toutes catégories, messieurs et dames, où Riner tentera de devenir le premier judoka de l'Histoire à détenir 5 titres mondiaux.
Frédéric Stiegelmann (-100 kg), Céline Lebrun (-78 kg) et Stéphanie Possamai (+78 kg) tenteront de monter sur le podium.

La réaction de Loïc Korval (3e en moins de 66 kg): "C'est plein  de bonheur, de douleurs et de déception. Je suis quand même sur le podium. Mais  je ne voulais pas celle de bronze. J'avais mieux à faire. Je pense que je  n'avais pas perdu mon combat en demi-finales. Le plus dur a été de perdre en  demi. J'avais jamais éprouvé ça auparavant, une douleur au plus profond de moi.  J'étais venu pour gagner. Je pense que je me suis fait voler, entre guillemets.  C'est encore pesant. L'année prochaine, il y a les Championnats du monde à Paris  et si j'ai perdu contre un Japonais au Japon, hors de question que je perde à  Paris !"