Frédérique Jossinet au sol Mondiaux 2011
Frédérique Jossinet dans le travail au sol | AFP - Bertrand Langlois

Jossinet ne sera jamais reine du monde

Publié le , modifié le

A 35 ans, l'expérimentée Frédérique Jossinet a sans doute perdu toute chance de devenir un jour championne du monde. Lors de la première journée des Mondiaux à Bercy, la Française (-48kg) a été battue par la Japonaise Tomoko Fukumi, sur ippon, avant d'être battue à son 2e match de repêchage. Ce mardi n'a pas été heureux pour les Bleus, David Larose sorti en 1/4 en -66kg, Laetitia Payet en 8e en -48kg. En revanche, les Japonais ont brillé.

Depuis dix ans, Frédérique Jossinet est une membre de plus en plus importante de l'équipe de France. Triple championne d'Europe, double vice-championne du monde, vice-championne olympique en 2004, elle ne sera jamais championne du monde. A 35 ans, elle a vu son rêve s'envoler sur un contre de la Japonaise Tomoko Fukumi, en quarts de finale des Mondiaux à Bercy. Devant son public, la Française avait parfaitement négocié ses trois premiers combats, mais l'affrontement avec la N.2 mondiale, championne du monde en 2009, était un sacré défi. Bousculée notamment dans les mouvements au sol, la licenciée du club d'Orléans a fini par tomber, alors qu'aucun point n'avait été inscrit, sur une attaque de sa part. En lâchant la main sur le kimono de son adversaire, elle lui a ouvert la porte dans laquelle la nippone s'est engouffrée pour se qualifier pour les demi-finales. La doyenne de l'équipe de France doit oublier son rêve de couronnement mondial. Elle a également raté une cinquième médaille mondiale (2 d'argent en 2003 et 2005, 2 de bronze en 2007 et 2009) en échouant dans les repêchages. 

"Il y a de la déception. Je m'entraîne toute l'année pour avoir une  médaille. Quand à la fin de la journée il n'y en a pas, on est forcément déçu.  Mais il y a du positif. J'ai quand même battu une championne olympique. C'est  pas donné à tout le monde", a relativisé l'athlète.  "Il reste les Jeux. La saison est très longue, il y a un ranking à tenir,  une qualification individuelle à aller chercher. Les Jeux se sera vraiment  l'aboutissement de la saison", s'est projetée Jossinet qui a assuré ne pas  avoir pensé à ses derniers Mondiaux. "C'est assez étrange, je ne me le suis pas  dit. Peut-être que j'aurais dû ! C'était mes derniers, oui. J'en ai fait un bon  paquet, des médailles j'en ai pas mal aussi. Il y a d'autres choses aussi qui  arrivent. Voilà."

Jossinet et Larose manquent la médaille

David Larose, de son côté, a été bien surpris de se retrouver éliminé en quarts de finale. Lui-aussi a subi un contre de son adversaire, le Slovène Rok Draksic lors de son quart de finale. Et même s'il est resté quelques secondes sur le tatami, avec un visage exprimant l'incompréhension, il a bien dû se résoudre à voir la réalité en face. Cette deuxième chance, Laetitia Payet (-48kg), Sofiane Milous et Issam Nour (-60kg) n'y ont pas eu droit, sortis en 8e de finale. Médaillée de bronze aux derniers Championnats d'Europe, la judokate de 25 ans s'est battue de toutes ses forces, mais la Hongroise Eva Csernoviczki a fini victorieuse, à l'issue de la mort subite, sur une "moulinette" des juges. Milous, champion d'Europe 2010, est tombé contre l'Azéri Ilgar Mushkiyev tandis que Nour a été battu sur ippon par le vice-champion du monde 2009, le Japonais Hiroaki Hiraoka. Quant à Pierre Duprat, c'est le 2e tour qui lui a été fatal en -66kg, le Venezuelien Ricardo Valderrama le surprenant.

L'exploit de Sobirov

Le Japon a remporté deux des trois titres mis en jeu, grâce à Masashi Ebinuma (-66 kg messieurs) et Haruna Asami (- 48 kg dames), l'Ouzbek Rishod Sobirov conservant sa couronne en -60 kg. Ebinuma a battu en finale le Brésilien Leandro Cunha, le Russe Musa Mogushkov et le Sud-Coréen Cho Jun-ho remportant la médaille de bronze de la catégorie. Asami a de son côté poursuivi son règne dans la catégorie des -48 kg en dominant sa compatriote Tomoko Fukumi, dans une réédition de la finale de Tokyo l'an dernier. La Hongroise Eva Csernoviczki et la Brésilienne Sarah Menezes complètent le podium. Sobirov, 24 ans et déjà titré aux Mondiaux 2010, a privé le Japon d'un triomphe lors de cette première journée en l'emportant aux dépens de Hiroaki Hiraoka. L'Azeri Ilgar Mushkiyev et l'Ukrainien Georgii Zantaraia se sont adjugés la médaille de bronze.

Le parcours des Français

DAMES
-48 kg
1er tour:
Laetitia Payet bat Franca Audu (NGR) ippon
Frédérique Jossinet bat Edna Carrillo (MEX) ippon
2e tour:
Laetitia Payet bat Wafae Idrissi Chorfi (MAR) ippon
Frédérique Jossinet bat Birgit Ente (NED) yuko
Huitièmes de finale:
Eva Csernoviczki (HUN) bat Laetitia Payet waza-ari
Frédérique Jossinet bat Angela Woosley (USA) ippon
Quarts de finale:
Tomoko Fukumi (JAP) bat Frédérique Jossinet ippon
Repêchage:
Frédérique Jossinet bat Alina Dumitru (ROU) ippon
Combat pour la 3e place:
Sarah Menezes (BRA) bat Frédérique Jossinet ippon

MESSIEURS
-60 kg
2e tour:
Sofiane Milous bat Matthew Daquino (AUS) ippon
Issam Nour bat Boldbaatar Chimed-Yondon (MGL) ippon
3e tour:
Sofiane Milous bat Navjot Chana (IND) ippon
Issam Nour bat Andrejs Magers (LET) ippon
Huitièmes de finale:
Ilgar Mushkiyev (AZE) bat Sofiane Milous ippon
Hiroaki Hiraoka (JPN) bat Issam Nour ippon

-66 kg:
1er tour:
Pierre Duprat bat Francis Mbida Obama (CMR) ippon
2e tour:
David Larose bat Norbert Elie (MAD) ippon
Ricardo Valderrama (VEN) bat Pierre Duprat ippon
3e tour:
David Larose bat Alim Gadanov (RUS) forfait
Huitièmes de finale:
David Larose bat Nauryzbek Mailashev (KAZ) waza-ari
Quarts de finale:
Rok Draksic (SLO) bat David Larose ippon
Repêchage 1er tour:
Colin Oates (GBR) bat David Larose yuko