Riner Mondiaux
Teddy Riner cherchera à accrocher une nouvelle médaille d'or à son palmarès. | PASCAL GUYOT / AFP

Riner et les Bleus veulent rafler un gros butin en Russie

Publié le , modifié le

Teddy Riner veut croquer sa 7e médaille d'or, lors des Mondiaux de judo , qui débutent ce lundi, à Tcheliabinsk (Russie) où les Bleus peuvent rafler un gros butin. La France peut viser la première place au classement des nations, qu'elle a frôlée l'année dernière à Rio. Les Bleus avaient fini 2e avec 7 médailles dont 2 or, derrière le Japon (7 médailles dont 3 or).

TEDDY RINER AFFAME. Perturbé par les blessures, Riner n'a pu participer  qu'à une compétition cette saison. Une situation inédite pour le champion, qui a perdu son statut de N.1 au classement mondial. De quoi décupler la motivation du colosse de 140 kg, devenu papa en avril. La star des tatamis assure qu'il est fin prêt physiquement et dans son judo pour ce qu'il considère comme "le championnat le plus dur de sa carrière". "J'ai connu des années où j'étais tout seul avec la médaille, et pour la fêter, tu faisais le sous-marin. Là, on est dans une équipe qui a envie, qui ose et où dans chaque catégorie ça peut faire très mal", s'est réjoui le leader de l'équipe de France et champion olympique des +100 kg.
   
PIETRI ET LEGRAND ATTENDUS. Champion du monde en 2013, Loic Pietri (-81 kg) est très attendu pour confirmer son statut. A Rio, il avait décroché sa première grande médaille. Cette saison, il s'est systématiquement incliné en finale, comme lors des Euros en avril à Montpellier. Son problème s'appelle  aussi Avtandil Tchrikishvili, le combattant géorgien, présent en Russie. Ugo Legrand (-73 kg), médaillé de bronze aux JO-2012, a lui aussi été battu en finale cette saison mais cet adepte du beau judo peut faire des merveilles  quand il le veut.
   
DES FILLES AU TOP. Les Françaises font régulièrement résonner La Marseillaise et ce devrait être encore le cas dans l'Oural. A commencer par Automne Pavia, médaillée de bronze aux JO-2012 (-57 kg). La double championne d'Europe en titre a une sacrée revanche à prendre sur les Mondiaux-2013, quittés par la petite porte. Tout porte à croire qu'elle décrochera sa première médaille mondiale, et ce sera sûrement de l'or tant elle est impressionnante  cette saison. Clarisse Agbegnenou survole sa catégorie (-63 kg). Vice-championne du monde 2013, elle veut monter plus haut. Emilie Andéol (+78  kg) a montré le bout de son nez la saison passée et cette saison lui sourit.
   
ET LES AUTRES ? Audrey Tcheuméo, médaillée de bronze aux JO-2012 (-78 kg), fait un retour probant cette saison, après avoir connu une petite traversée du  désert. Sa rivale Lucie Louette connaît des difficultés en raison d'une blessure. Priscilla Gneto, 3e aux jeux Olympiques 2012 (-52 kg) fait son retour au plus haut niveau après avoir été éloignée plusieurs mois en raison d'une opération au genou droit. La toute jeune Amandine Buchard (-48 kg) est promise au podium. Cyrille Maret (-100 kg), le grand copain de Riner, est en quête d'une première médaille mondiale. Enfin, Loic Korval (-66 kg) revient en équipe de France avec le mors aux dents.

Le programme:
    Lundi (éliminatoires à partir de 7h, phases finales à partir de 13h):  -48 kg dames, -60 kg messieurs
    Mardi (éliminatoires à partir de 7h, phases finales à partir de 13h):  -52 kg dames, -66 kg messieurs
    Mercredi (éliminatoires à partir de 7h, phases finales à partir de 13h): -57 kg dames, -73 kg messieurs
    Jeudi (éliminatoires à partir de 7h, phases finales à partir de 13h):  -63 kg dames, -81 kg messieurs
    Vendredi (éliminatoires à partir de 7h, phases finales à partir de 13h): -70 kg et -78 kg dames, -90 kg messieurs
    Samedi (éliminatoires à partir de 7h, phases finales à partir de 13h):  +78 kg dames, -100 kg et +100 kg messieurs
    Dimanche (éliminatoires à partir de 7h, phases finales à partir de 13h): par équipes dames et messieurs