Riner en mode "ipponator"

Riner en mode "ipponator"

Publié le , modifié le

Intouchable tout au long de la journée à Tcheliabinsk en Russie, Teddy Riner a remporté son septième titre de champion du monde, le 6e consécutif dans la catégorie des + de 100 kg. Après quatre combats gagnés par ippon, le Français de 25 ans a dominé le Japonais Ryu Shichinohe, averti trois fois lors des cinq minutes de combat, en finale. Le Brésilien Rafael Silva et le Russe Renat Saidov ont obtenu la médaille de bronze.

A cause d'une saison ternie par les blessures (1 seule compétition disputée), Teddy Riner pensait que la journée serait longue et difficile. Rien de tout cela. Ses premiers tours ont été une formalité. Dès son entrée en lice des + 100 kg, Teddy Riner a donné le ton. Il a conclu ses trois premiers combats à vitesse grand V sur ippon. Lors du premier tour, il s'est imposé en 49 secondes face à l'Israélien Or Sasson. Riner a même accéléré sur le 2e tour en dominant le Tchèque Michal Horak en seulement 37 secondes. Le troisième combat a été "un peu" plus long face au Russe Renat Saidov : ippon sur immobilisation après 1'22".

La force tranquille

En demi-finale, face à celui qu'il avait battu en finale des Mondiaux 2013, le scénario s'est répété. Le Brésilien Rafael Silva n'a pas mieux résisté à l'ouragan guadeloupéen que les autres. Très vite cloué au sol, il a été battu par ippon en seulement cinquante secondes. Avec moins de quatre minutes passées sur le tatami (218 secondes), Riner est arrivé en finale sans avoir eu à forcer son talent et sans avoir disputé le temps d'un combat en entier. "Je me sens serein et calme, avait-il indiqué dans la matinée. D'habitude, une semaine avant ma tête bout. Là, je suis calme."

Accroché en finale

Riner la force tranquille a poursuivi face à Shichinohe. Le Français s'est armé de patience contre un adversaire qui a refusé le combat et qui a été logiquement sanctionné. Malgré la crainte d'un contre dans la dernière minute et une grosse alerte, Riner est resté le maître incontesté de la catégorie. Il est invaincu depuis 4 ans, la finale en Russie étant son 65e combat victorieux consécutif. Sa dernière défaite remonte à sa finale perdue en toutes catégories des Mondiaux face au Japonais Daiki Kamikawa en septembre 2010. Qu'importe puisque Riner détient le record de titres mondiaux individuels chez les messieurs. Il rejoint au palmarès général la star japonaise et double championne olympique, Ryoko Tani, sacrée 7 fois en moins de 48 kg (6  titres consécutifs de 1993 à 2003, 1 titre en 2007). Et la Chinoise Wen Tong, 7 fois médaillée d'or entre 2003 et 2011 (5 en +78 kg et 2 en toutes catégories).

Xavier Richard @littletwitman

Championnats du Monde de Judo