Teddy Riner
La joie et la rage de Teddy Riner avec un sixième titre de Champion du Monde | AFP - Vanderlei Almeida

Riner champion du Monde pour la 6e fois

Publié le , modifié le

Enorme, gigantesque, fabuleux... il n'y a plus de superlatifs pour qualifier les performances de Teddy Riner. Le Français a ainsi remporté un sixième titre mondial inédit en s'imposant en +100 kg, face au Brésilien Rafael Silva, samedi lors des Mondiaux de judo à Rio. L'Allemand Andreas Toelzer et le Tunisien Faicel Jaballah ont pris le bronze.

Riner écrase la concurrence

Un peu plus dans la légende. Riner devient le premier judoka messieurs, toutes catégories confondues, à détenir six titres mondiaux. Il avait déjà établi le record de victoires mondiales il y a deux ans à Paris, avec cinq sacres (4 en +100kg et 1 en toutes catégories). Le Français de 24 ans reste invaincu depuis 3 ans et la finale des toutes catégories lors des Mondiaux-2010 à Tokyo où il avait été battu par le Japonais Daisuke Kamikawa.

A Rio, Riner a survolé la compétition. Il y a mis cette fois la manière, alors qu'il lui avait été reproché ces derniers temps, et notamment lors des JO de Londres, de gagner sans faire tomber. Il a gagné ses cinq combats sur ippon, quatre en envoyant au tapis l'adversaire et un sur quatre pénalités (ce qui équivaut à un ippon). En finale, il a fait tomber Silva et l'a immobilisé au sol pour marquer ippon.

Teddy Riner en grand seigneur félicite son adversaire brésilien Rafael Silva
Teddy Riner en grand seigneur félicite son adversaire brésilien Rafael Silva

"Savoir se mettre dans le rouge"

"C'est beaucoup d'entraînement et beaucoup de monde qui cogite autour de moi. J'ai su faire ce qu'il faut. Il faut savoir se mettre dans le rouge, croire en soi, avoir beaucoup d'envie et vouloir prendre beaucoup de plaisir dans une compétition comme celle-ci", explique Riner. "Cela récompense une saison qui a été difficile pour moi avec toutes mes blessures. J'ai pris l'initiative. Mais rien n'est jamais acquis, je vais continuer à travailler dur", analyse sereinement le champion français.

Le dernier adversaire à l'avoir envoyé au tapis est le Japonais Yohei  Takai, qui ne l'a cependant pas battu. C'était en décembre 2007 lors de la coupe Kano. Le dernier judoka à l'avoir battu sur ippon est un Français, Jean-Sébastien Bonvoisin, lors des Championnats de France par équipes en novembre 2007.     

Gilles Gaillard