Loïc Pietri Bakou
Loïc Pietri | JACK GUEZ / AFP

Pietri rate le titre mondial

Publié le , modifié le

Loïc Pietri a été battu par le Japonais Takanori Nagase en finale des Mondiaux de judo à Astana. Champion du monde deux ans plus tôt dans cette catégorie des moins de 81 kg, le Niçois a été piégé au sol par son adversaire. Nagase enlève son premier grand titre à tout juste 21 ans. Le Canadien Antoine Valois-Fortier et le Brésilien Victor Penalber ont pris le bronze.

Il s'agit d'ailleurs du premier titre mondial du Japon en moins de 81 kg  dans l'Histoire du judo. En finale, il a piégé au sol sur une erreur de débutant le Français Loïc  Pietri , champion du monde 2013, qui l'avait battu l'année dernière en match  pour la 3e place aux championnats du monde de Tcheliabinsk. Le Canadien Antoine Valois-Fortier et le Brésilien Victor Penalber ont pris  le bronze. "Là je me suis fait avoir en beauté et je vais travailler ça pour ne plus  avoir cette lacune. Ca ne se répètera pas", a reconnu Pietri, désormais triple médaillé mondial.

"Je vais me contenter de ça, maintenant ce sont les Jeux qui comptent.  J'aurais préféré deux titres et être un leader incontesté de la caté, que les  gens aient un peu peur de me prendre mais je pense que ce sera quand même le  cas", a-t-il souligné. Après 4 jours de compétition, la France n'a toujours pas collecté d'or mais  compte 3 médailles: l'argent de Agbegnenou et Pietri  et le bronze mercredi de  Automne Pavia (-57 kg). Alors qu'il reste 2 jours de compétition en individuel, la France pointe à  la 6e position au tableau des médailles, dominé par le Japon, 9 médailles dont  4 en or.

Vidéo: le résumé de la journée