Amandine Buchard
La Française Amandine Buchard a pris le dessus sur la championne olympique Menezes | MAXPPP - MAXIM SHIPENKOV

Buchard en lice pour l'or en -48kg, Milous pour le bronze en -60

Publié le , modifié le

La première journée des championnats du monde de judo à Tchéliabinsk, en Russie, a bien débuté pour Amandine Buchard. A 19 ans, en -48kg, elle s'est qualifiée pour les demi-finales où elle affrontera l'Argentine Paula Pareto. Elle a notamment réalisé un bel exploit en sortant, sur yuko, la championne olympique en titre de la catégorie, la Brésilienne Sarah Menezes. En revanche, Sofiane Milous, en moins de 60kg, a raté la demi-finale lors de la dernière marche, et tentera de décrocher le bronze en passant par le repêchage.

Double championne de France senior alors qu'elle n'a que 19 ans, vice-championne d'Europe en avril à Montpellier, Amandine Buchard continue de gravir les marches quatre à quatre. En Russie, la benjamine de l'équipe de France n'a pas été rattrapée par l'enjeu. Il y avait pourtant de quoi en débutant ces championnats du monde seniors face à la championne olympique en titre, la Brésilienne Sarah Menezes. La Française a tenu le choc des quatre minutes et a pris un avantage, sur yuko, pour franchir l'obstacle d'une fille qui a en plus trois médailles de bronze mondiales à son palmarès. Ensuite, elle a disposé de la Zambienne Abigail Chindele en moins de deux minutes, avant de sortir une nouvelle fois le grand jeu contre l'Ukrainienne Maryna Cherniak, grâce à un waza-ari qu'elle a conservé jusqu'au terme du combat.

La voilà désormais en demi-finale, à une victoire d'une médaille assurée et peut-être d'un beau métal. Il faudra pour cela franchir l'obstacle Paula Pareto, 28 ans, en bronze aux JO de Pékin en 2008. Chez les hommes, Sofiane Milous a trébuché sur la dernière marche menant aux demi-finales. Cinquième aux Jo de Londres et champion d'Europe en 2010, le judoka français a été vaincu par le Géorgien Amiran Papinashvili, vice-champion d'Europe cette année et champion d'Europe en 2013. Milous reste néanmoins en lice pour la médaille de bronze. Il doit pour cela passer par le repêchage, et affronter d'abord le Kazakh Aibek Imashev.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Championnats du Monde de Judo