Automne Pavia
La joie d'Automne Pavia | JACQUES DEMARTHON / AFP

Automne Pavia en demi-finales en -57kg

Publié le , modifié le

Championne d'Europe en avril dernier, Automne Pavia s'est qualifiée pour les demi-finales des Championnats du monde à Tcheliabinsk, en Russie. Dans la catégorie des moins de 57kg, la médaillée de bronze des JO de Londres en 2012 a battu l'Autrichienne Sabrina Filzmoser pour gagner le droit d'affronter la Japonaise Nae Udaka. La judokate française n'est plus qu'à deux victoires de la médaille d'or qu'elle est venue conquérir.

Voici un an, elle avait failli raccrocher son kimono. Les Mondiaux à Rio ne lui avaient pas permis de décrocher l'or dont elle rêvait. Et elle avait été incapable de se remobiliser pour arracher le bronze. En Russie, cette année, elle veut effacer définitivement cet épisode. Pour y parvenir, elle a d'abord gagné le titre européen en avril dernier à Montpellier, en battant en finale l'Allemande Miryam Roper, celle-là même qui l'avait privée du bronze mondial au Brésil. Et elle a aussi livré une matinée solide pour se retrouver en demi-finale de la catégorie.

Elle a d'abord été au bout du temps réglementaire pour se défaire, lors de son premier combat, de la Chinoise Yang Liu. Puis, la Polonaise Arleta Podolak l'a poussée dans ses retranchements en lui infligeant un waza-ari. Elle y a répondu avec un ippon au bout de 2'38 de combat. Et l'Autrichienne Sabrina Filzmoser a subi le même sort au tour suivant, celui ouvrant les portes des demies. A 25 ans, Automne Pavia revient donc au même endroit qu'en 2013. Face à la japonaise Nae Udaka, elle devra montrer qu'elle a retenu les leçons du passé. Jamais médaillée en individuel sur des Championnats du monde, elle se trouve à la croisée des chemins. Avec l'or aujourd'hui, elle se placerait sur une route idéale pour retourner au Brésil, à Rio de Janeiro, pour les Jeux Olympiques en 2016.