Automne Pavia
La joie de la Française Automne Pavia | MAXPPP - GUILLAUME HORCAJUELO

Automne Pavia arrache le bronze en -57kg

Publié le , modifié le

Au terme d'une finale de repêchage intense et à suspense contre Rafaela Silva, Automne Pavia a remporté la médaille de bronze en -57kg aux Championnats du monde en Russie. La judokate de 25 ans est passée par le golden score pour se défaire de la championne du monde en titre brésilienne. Elle efface ainsi son échec de 2013, où elle n'avait pas réussi à ramener le bronze mondial. C'est sa première médaille individuel dans des Mondiaux, et la deuxième (en bronze) pour l'équipe de France depuis le début de la semaine. La Japonaise Udaka, qui l'a battue en demi-finale, est devenue championne du monde, comme son compatriote Riki Nakaya en -73kg, permettant au Japon d'atteindre déjà cinq médailles, dont 4 en or.

C'est un bronze en forme de revanche. Et c'est surtout un bronze de haut niveau. Automne Pavia a encore senti le vent du boulet passer sur ses mèches blondes. A cinq secondes du terme du combat, alors qu'elle avait remonté le retard d'un yuko concédé après seulement 30 secondes grâce à un uchi-mata, puis pris l'avantage grâce à une pénalité infligée à Rafaela Silva, la Française a bien cru perdre cette finale de repêchage. Pour être sortie du tatami, elle avait en effet été à son tour pénalisée. Et à cinq secondes de la fin du combat, les juges hésitaient à donner l'avantage à la championne du monde en titre. C'est en visionnant les images qu'ils ne donnaient aucun point. Les deux jeunes femmes devaient donc passer par le Golden Score.

Visiblement plus fraîche que son adversaire, la médaillée de bronze aux JO de Londres parvenait à placer un shido après 1h30. Elle pouvait enfin laisser éclater sa joie, celle de sa première médaille mondiale en individuel. C'est aussi une revanche par rapport à 2013, où dans une situation similaire (défaite en demi-finale, finale de repêchage), elle n'avait pas trouvé les ressources de combattre à son niveau pour ramener le bronze. Cette fois, elle l'a fait, contre l'une des références de la catégorie. Double championne d'Europe en titre, Automne Pavia se pare de bronze et chasse les démons du passé. "Je suis très contente. C'était une journée spéciale pour moi. Je suis très  heureuse. Je ne suis pas la plus heureuse du monde parce que je ne suis pas  championne du monde. C'est une justice, je pense que j'avais ma place sur ce  podium", a-t-elle déclaré.

Après la médaille de bronze d'Amandine Buchard lors de la 1re journée, l'équipe de France récolte donc sa deuxième breloque. Elle n'efface pas pour autant la déception vécue par Ugo Legrand ce matin en -73kg, sorti dès le 2e tour alors qu'il était vice-champion du monde en titre.