Amandine Buchard
La jeune Française Amandine Buchard | MAXPPP - WORLDPICTURES - CHRISTOPHE RUIZ

Amandine Buchard prend le bronze

Publié le , modifié le

Battue en demi-finale par l'Argentine Paula Pareto, Amandine Buchard a remporté la médaille de bronze aux Mondiaux de Tchéliabinsk en Russie, dans la catégorie des moins de 48kg. A seulement 19 ans, la vice-championne d'Europe en titre a dominé la Russe Alesya Kuznetsova en repêchage, pour s'emparer de la première médaille pour l'équipe de France dans ces championnats du monde. Le titre est revenu à la Japonaise Ami Kondo. Envoyé en repêchage après la phase de poules, Sofiane Milous (-60kg) a été contré par le Kazakh Aibek Imashev et n'a pas pu prétendre à la médaille. L'or est revenu au Mongol Boldbaatar Ganbat.

Amandine Buchard, c'est un nom à retenir. Elle avait réalisé le premier coup d'éclat de la journée, en éliminant la championne olympique en titre, la Brésilienne Sarah Menezes. Elle l'a finie avec un deuxième beau coup, en s'emparant de la médaille de bronze. Quatre mois après avoir pris l'argent à l'Euro à Montpellier, cette Française de seulement 19 ans, encore junior, apporte ainsi la première médaille à l'équipe de France dans ces championnats du monde. Et elle marque ainsi les esprit et prend date pour l'avenir. A la sortie du tatami, il y avait des larmes. De bonheur mais aussi de déception. Car elle n'est pas passée loin de se qualifier pour la finale, et s'offrir une chance de décrocher l'or.

Amandine Buchard et les autres médaillées des -48kg aux Mondiaux-2014
Amandine Buchard et les autres médaillées des -48kg aux Mondiaux-2014

L'Argentine Paula Pareto, son adversaire en demi-finale, a neuf ans de plus qu'elle, et une expérience beaucoup plus importante des grandes compétitions. En 2008, aux JO de Pékin, elle était montée sur la troisième marche du podium. Et cette différence a certainement beaucoup compté dans ce combat. Sur un mouvement à l'épaule, la Sud-Américaine avait marqué un waza-ari en début de combat. Ensuite, elle a mis en place l'une de ses forces: le combat au sol. Et le chrono a défilé, empêchant la Française de placer de bonnes attaques franches, à même de renverser la situation. Vice-championne d'Europe à Montpellier en avril dernier, Amandine Buchard a donc dû oublier la finale et la possibilité d'un premier sacre mondial. Double championne de France de la catégorie, devenue vice-championne d'Europe en avril, et désormais médaillée de bronze aux Mondiaux, la judokate de Champigny-sur-Marne réalise une très belle saison 2014. A deux ans des Jeux Olympiques de Rio, c'est une très belle promesse.

L'espoir de médaille, Sofiane Milous l'a oublié lors de son premier combat en repêchage. Opposé au Kazakh Aibek Imashev, le Français, champion d'Europe en 2010, a été contré après deux minutes de combat, encaissant un ippon rédhibitoire.

Thierry Tazé-Bernard @thierrytaze

Championnats du Monde de Judo