La judokate française Clarisse Agbegnenou
La judokate française Clarisse Agbegnenou | JACK GUEZ / AFP

Mondiaux de judo : Agbegnenou (-63 kg) en finale à 1 victoire d'un 4e titre

Publié le , modifié le

Clarisse Agbegnenou (-63 kg), en quête d'une quatrième couronne mondiale, a rallié la finale aux Championnats du monde de judo, mardi à Tokyo, à un an des JO-2020 dans la capitale japonaise.

Clarisse Agbegnenou n'est plus qu'à 1 victoire de devenir, à 26 ans, la toute première judoka française quadruple championne du monde (devant Décosse, Emane et Deydier, couronnées trois fois). La vice-championne olympique 2016 et quadruple championne d'Europe, invaincue depuis vingt mois, ne s'est pas éternisée sur les tapis nippons : elle a expédié deux de ses premiers combats en moins de quinze secondes (contre Schlesinger et Liao), et le troisième en à peine plus d'une minute (contre Awiti Alcaraz).

En demi-finales, elle s'est défaite de la Néerlandaise Juul Franssen par Waza ari. En finale elle affrontera la Japonaise Miku Tashiro pour un 4e titre mondial historique. Agbegnenou est donc assurée d'apporter à l'équipe de France sa première médaille de la semaine tokyoïte, au quatrième jour de compétition dans l'illustre Nippon Budokan, qui accueillera les épreuves olympiques de judo l'été prochain.
 

Côté messieurs, Alpha Djalo (-81 kg) est tombé dès son deuxième combat, face à l'Egyptien Abdelrahman Mohamed (ippon). Au quatrième jour de compétition, l'équipe de France court toujours après un premier podium dans l'illustre Nippon Budokan, qui accueillera les épreuves olympiques de judo l'été prochain.

AFP

Championnats du Monde de Judo