Priscilla Gneto
Priscilla Gneto et l'équipe de France n'ont rien pu faire face au Japon. | Attila Kisbenedek / AFP

La France vice-championne du monde par équipes de judo

Publié le , modifié le

La France s'est logiquement inclinée (4-1) contre le Japon, en finale de l'épreuve mixte par équipes des championnats du monde de judo, à Bakou. Sans Teddy Riner, l'équipe de France termine ces Mondiaux en 3e position, avec cinq médailles : une d'or, deux d'argent et deux de bronze.

Pour la dernière épreuve des championnats du monde de Bakou, la France ramène une médaille d'argent lors de l'épreuve par équipes mixte. Elle n'a rien pu faire face au Japon, tenant du titre et ultra favori.

En +90 kg, Cyrille Maret se bat bien mais finit par lâcher au golden score sur un uchi-mata face au Japonais Harasawa. 1-0 pour le Japon. 

Place à Priscilla Gneto en -57 kg. Après sa désillusion en individuel, elle avait à cœur de se racheter dans l'épreuve par équipes. En vain. A quelques secondes de la fin du temps réglementaire, elle se fait surprendre par un waza-ari et une immobilisation de la championne du monde Yoshida. 2-0 pour le Japon. 

En -73 kg, Guillaume Chaine tient tête à Tatsakawa mais ne trouve pas la faille et écope de trois pénalités, la dernière lors du golden score. 3-0 pour le Japon. 

Marie-Eve Gahié redonne le sourire à la France. La vice-championne du monde vient à bout de la Japonaise Ono sur ippon. 3-1 pour le Japon. Mais Axel Clerget cède sur ippon face à Mukai. 

3e au classement des médailles, une première depuis 2009

Plus tôt dans la journée, les Bleus avaient eu toutes les peines du monde pour battre la Hongrie (4-2), avec notamment la défaite de la championne du monde, Clarisse Agbegnenou (-70 kg). En quarts, la France a remporté les deux premiers combats et maintenu les Brésiliens à distance avant de remporter le sixième et dernier match, celui d'Agbegnenou, au golden score (ippon), pour se qualifier en demies. Une demi-finale parfaitement négociée (4-1) contre la Russie, malgré le revers d'entrée d'Anne-Fatoumata Mbairo. 

L'équipe de France termine ces Mondiaux  en troisième position, derrière l'intouchable Japon et la Corée du Sud. Une première depuis 2009. La Franceétait habituée au deuxième rang mondial. Mais sans Teddy Riner, gage de médaille d'or depuis une dizaine d'années, la tâche était plus compliquée. 

Victor Lengronne victorlengronne

Championnats du Monde de Judo