Teddy Riner
Teddy Riner | ALEXANDER KLEIN / AFP

Riner: "Je ne suis pas très content"

Publié le , modifié le

"Je ne suis pas très content", a dit le champion olympique (+100 kg) Teddy Riner, qui a assuré l'essentiel, la victoire, lors de l'Euro-2014 de judo mais sans produire du bon judo, à Montpellier. Le sextuple champion du monde a fait son retour en compétition après 8 mois loin des tapis en raison de blessures mais n'a cessé de répéter qu'il n'était "pas satisfait".

Cela n'a pas été une journée facile...
Teddy Riner : "Ce n'était pas une journée à laquelle je m'attendais. C'est un sport de  combat, il fallait rentrer dedans mais je ne suis pas satisfait. J'aurais voulu  avoir plus de sensations, plus de judo explosif. Ce n'est que partie remise,  c'est ce qu'il faut se dire. Mais bon, sans faire ma fine bouche, c'est quand  même huit mois en dehors des tatamis, sans prendre aucun international. Le résultat n'est pas si mal mais encore une fois, je ne suis pas satisfait".

Avez-vous des solutions face à ces adversaires qui sont attentistes ?
T.D : "Je m'entraîne pour ça. Je sais qu'ils attendent tous ma faute, le contre. Je le sais. Je ne dois pas rester dans des combats comme ça. Le premier  combat, OK, il est bien. La finale, ce n'est pas bon. Même la demie n'est pas  bonne. Quand on regarde les scores, il y a ippon mais je ne suis pas satisfait  parce que j'aimerais avoir un bon judo, dynamique, faire des réactions, me  déplacer, être plus rapide. Ce n'est pas ça que j'ai bossé à l'entraînement".

Comment va votre épaule ?
T. D : "Il n'y a pas de soucis, ils l'ont testée ! Dans leur tête, le cas Riner  est réglé au niveau de l'épaule. Maintenant c'est à moi de trouver une solution  pour tout le monde".

Comment avez-vous apprécié l'ambiance à Montpellier ?
T.D :  "C'était une grosse ambiance. Le fait qu'il y ait ma famille, mes  partenaires et un public chaleureux ici à la maison, ça a fait quelque chose de  grand où on n'a pas envie de se louper. Merci à tous ces gens-là qui m'ont  apporté, à moi mais aussi à toute l'équipe, un second souffle.

S'agit-il d'un retour gagnant ?
T.D : "Oui, même si je ne suis pas satisfait. La médaille est là, le titre est  de mon côté, je suis très content. Mais voilà, il me faut plus encore. C'est à  dire, tout ! Franchement, il faut tout revoir, je ne suis pas très content".

A qui dédiez-vous ce titre ?
T.D : Cette médaille est pour la famille, mes proches. Et bien sur aussi pour  le staff médical sans qui je ne serai pas là. Et si vous parlez de mon fiston, oui bien sûr !"

AFP

Championnat d'Europe de Judo