Teddy Riner
La joie et la rage de Teddy Riner avec un sixième titre de Champion du Monde | AFP - Vanderlei Almeida

Riner "hyper rassuré" avant l'Euro

Publié le , modifié le

Teddy Riner s'est dit lundi "hyper rassuré" et veut "tout donner" pour être prêt en prévision des championnats d'Europe de judo fin avril à Montpellier, après les résultats encourageants d'un scanner de son épaule passé dans la matinée. "Tout va bien, je suis hyper rassuré. Si ça avait été grave je risquais d'être reparti pour 5-6 mois de rééducation. Ce n'était pas possible, le temps commençait à être très long", a affirmé soulagé à l'AFP le champion olympique de Londres et sextuple champion du monde.

Blessé à l'épaule gauche lors d'une chute dans un escalier à son domicile  début mars, sept mois après une opération à cette même épaule, Teddy Riner  avait dû déclarer forfait pour les Championnats de France par équipe le  week-end dernier. Le champion de 24 ans a subi ce lundi un arthro-scanner de l'épaule qui a  montré des résultats rassurants et aucune blessure majeure. 

"L'hématome s'est résorbé, je peux donc reprendre le judo, mais j'attends  le feu vert du staff médical", s'est réjoui Riner, qui devra cependant encore  faire "une à deux semaines intensives de kiné" avant de reprendre sa  préparation physique. Cette blessure ne met pas le judoka dans les meilleurs dispositions pour  préparer les Championnats d'Europe qui auront lieu du 24 au 27 avril à  Montpellier, mais il reste ultra motivé. "Je vais me préparer, je vais donner  tout ce que j'ai", a-t-il assuré. 

Il compte reprendre d'ici la fin du mois les entraînements de judo, en  attendant le retour de son entraîneur de l'équipe de France, Franck Chambily,  actuellement en stage avec l'équipe en Mongolie. Un stage auquel Riner n'a pas  pu participer à cause de sa blessure. "C'est frustrant, mais il fallait être raisonnable. Je veux faire les  choses bien, me remettre l'épaule béton pour reprendre l'entraînement", a-t-il  affirmé. Avec en ligne de mire les Championnats d'Europe bien sûr, mais aussi les  Mondiaux en août en Russie où il défendra son titre et pour lesquels il a  assuré que "tout sera revenu dans l'ordre".

AFP

Championnat d'Europe de Judo