Riner décroche l'or

Riner décroche l'or

Publié le , modifié le

Teddy Riner n'a pas manqué son retour à la compétition en allant chercher l'or dans la catégorie des +100 kg aux championnats d'Europe samedi à Montpellier. Huit mois après son 6e sacre mondial historique, et une longue absence après une opération de l'épaule, le champion français n'a pas déçu ses supporteurs en tenant son rang durant tout son parcours, jusqu'à la finale menée avec autorité face au Géorgien Okruashvili pour remporter son 4e titre européen.

Les spectateurs avaient fait le plein pour Teddy Riner et ils ont eu raison. Le tenant du titre des +100 kilos (sacré aussi en 2007 et 2011) a bien été au rendez-vous. Pour sa première compétition depuis les Mondiaux de Rio, il a lancé sa campagne par un ippon sur o-uchi-gari après 1’47’’ contre l'Azeri Ushangi Kokauri. Avant de faire monter les pénalités face à l'Ukrainien Stanislav Bondarenko, disqualifié pour avoir écopé de 4 shidos (hansoku-make). Puis de se débarrasser du Lituanien Marius Paskevicius, médaillé de bronze l’an dernier, et enfin de de prendre le meilleur sur Okruashvili qu'il avait déjà battu en finale en 2013 à Budapest.

Tout Teddy

Teddy Riner, revenu à un poids jugé suffisant pour être performant, soit aux alentours de 140 kg, avait certes envie de défendre son titre, mais aussi de voir où il en était et de se faire plaisir. Il craignait de manquer de repères mais finalement, il est très vite revenu dans la pression du combat, en s'imposant sans coup férir face à chacun de ses adversaires. Tel qu'en lui même, il a fait le show avec la manière. Il s'est totalement rassuré pour la plus grande satisfaction du public de Montpellier. Celui-ci n'a pas perdu sa journée car il a vu également deux autres médailles d'or tomber dans l'escarcelle française, avec  Audry Tcheuméo et  Emilie Andéol.  Et un plus tard, Cyrille Maret a obtenu le bronze en -100 kg  

L'Interview de Teddy Riner au 20h :

 
 

Christian Grégoire